Magazine Immobilier

La mauvaise passe des banques en Espagne

Publié le 08 mai 2012 par Immobilien @dopimmo
La situation des banques en Espagne est assez délicate, car elles ont besoin de financement que l’État refuse de prêter sauf cas exceptionnel. Mais celui-ci veut assainir ces organismes à travers un processus de vente immobilière. D’après le chef du gouvernement Mariano Rajoy, il est possible d’accorder un crédit aux banques venant de l’État pour leur redressement. La majorité des portefeuilles des organismes bancaires sont effectivement qualifiés d’incertains depuis une série d’emprunts d’argent public, soit dans les 180 milliards de dettes. Selon Katell ABIVEN, pour un redressement des banques de Madrid, il faut qu’elles effectuent un investissement. La stratégie adéquate repose sur une dissociation des bilans des organismes bancaires de leurs actifs immobiliers ce qui provoquera une assurance dans ce secteur. Dans ce cas, on envisage un financement venant du secteur public pour mettre en œuvre cette disposition. Cela concerne notamment Bankia, la plus grande union de caisses d’épargne du pays.  Devant cette situation, le ministère pense à une injection d’obligations changeables ainsi qu’à un remaniement dans sa gestion. Il a aussi affirmé que la nature des fonds sera publique et que l’annonce du plan pourrait se faire vendredi. À propos de l’assainissement bancaire, l’agence Standard and Poor’s envisage un soutien complémentaire des banques espagnoles. Elle a déjà rabaissé la cote de Bankia de deux points. Concernant le FMI, il a émis un rappel à l’ordre de ces organismes pour un meilleur assainissement. D’après lui, cela aidera encore plus ces organismes à faire face à la situation qui se pérennise.   Le souci de cette association est de faire partie des banques d’Espagne qui s’exposent le plus au secteur de l’immobilier. En effet, ses actions ont chuté, ce qui n’est pas le cas de celles des autres sur le marché de la bourse. Il est à noter que la rentrée en bourse de Bankia s’est faite en juillet 2011.  Pour un nettoyage intégral, elle devra alors fournir une somme colossale pouvant aller jusqu’à 10 milliards d’euros d’après El Pais. Mais ce chiffre pourrait s’élever à 7 milliards d’euros selon le journal l’Expansion.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Immobilien 431 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine