Magazine Immobilier

Déclaration de patrimoine du président Macky Sall

Publié le 08 mai 2012 par Immobilien @dopimmo
DAKAR, 8 mai 2012 – Une déclaration de patrimoine refermant des biens immobiliers et des véhicules a été faite par le président sénégalais Macky Sall auprès du  Conseil constitutionnel. C’est une pratique courante réalisée dans un but de transparence et permettant de suivre de près l’évolution de la richesse des  élus.  L’ancien président Abdoulaye Wade en a fait de même en 2001, un an après son élection. Sa déclaration de patrimoine renfermait une douzaine de villas au  Sénégal.  La déclaration de patrimoine est une obligation inscrite dans la constitution depuis l’année 2001. Celle de l’actuel président a été publiée au  Journal officiel de la République du Sénégal.  Ses biens renferment une villa de 699 mètres carrés d'une valeur de 350.000.000 francs CFA soit 533.000 euros et un terrain de plus de 2.000 mètres carrés dont la valeur est estimée à 200.000.000 FCFA soit 304.000 euros dans des quartiers huppés de Dakar. À 51 ans, ce président a également un appartement de 300 mètres carrés d’une valeur de 220.000 dollars à Houston aux États-Unis qu’il rembourse jusqu’en 2017.  Macky Sall possède également des parts dans deux sociétés dans le domaine de l’immobilier et de consulting, mais aussi quelques villas et terrains à Dakar. Ces véhicules qui sont au nombre de 35 sont spécialement utilisés dans ses activités politiques.   Ces biens partagés pour la plupart avec sa femme Marième Faye Sall sont évalués à 1.300.000.000 FCFA soit près de 2 millions d'euros.   Selon les déclarations faites par le premier ministre Abdoul Mbaye, ses biens seront continuellement portés à la connaissance du  public.  Cette pratique est faite dans un but de transparence dans la gestion publique.  L’actuel président qui était autrefois ministre et premier ministre de Wade n’a pas hésité à organiser des audits sur la manière de gérer l’ancien président. Abdoulaye Wade réfute les accusations de mauvaise gestion qui touche également son fils Karim, un ancien ministre. Un audit international de la gestion du Sénégal de l'indépendance en 1960 à 2012 a été demandé il y a peu de temps.  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Immobilien 431 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine