Magazine Cinéma

Les délicieuses notes musicales de mln: 3615 code Lune

Par Jsbg @JSBGblog

Les délicieuses notes musicales de mln: 3615 code Lune

Dans la vie, il arrive que des choses apparaissent soudainement et viennent combler un besoin dont on ne soupçonnait même pas l’existence. Exemple: le Minitel. Il arrive aussi que ces mêmes choses disparaissent comme elles sont arrivées, sans que l’on s’en rende compte. Exemple: le Minitel, qui vient tout juste de cesser de fonctionner dans l’indifférence générale. Par contre, certaines de ces choses entrent dans notre vie pour ne plus jamais en sortir. Attention: Half Moon Run débarque.

Vous aimez Alt-J, le groupe qui surfe au sommet de la hype en ce moment? Prenez de l’avance, vous allez adorer le folk-rock minimal et texturé d’Half Moon Run. Originaire en partie d’Ottawa (Devon Portielje) et de Colombie-Britannique (Conner Molander et Dylan Phillips), le trio s’est établi à Montréal depuis quelques temps. Nul doute que ce choix ne s’est pas fait au hasard. En effet, la ville jouit d’une scène musicale foisonnante. C’est en octobre 2009 que les trois compères, après avoir recruté Devon via une annonce, se lancent dans une jam improvisée. À cet instant magique, ils réalisent la force de leur association. Depuis, ils disséminent un folk teinté de mélodies entêtantes et de sons électros à la Radiohead qui vous collent des frissons, en particulier sur le morceau Give Up.

Les délicieuses notes musicales de mln: 3615 code Lune

Dans une interview, Conner explique que pour faire partie du groupe il faut savoir chanter. Pas étonnant donc que les harmonies vocales tiennent une place importante dans les compositions du band. Détail non-négligable: Devon, le chanteur, a lui une petit air de Leonardo Di Caprio dans La Plage). Leur premier album, Dark Eyes, est sorti au printemps 2012, propageant rapidement et sûrement une vague d’enthousiasme notamment grâce à une force de frappe épatante en live… S’il y a une justice sur cette terre, le groupe ne devrait pas tarder à embrasser un succès mondial, à la manière de Phoenix ou encore M83. En attendant les tournées prévues à l’automne en Europe et en Océanie (plus d’infos sur les concerts à venir ici), l’album en question s’écoute très bien lors de long périples vacanciers en automobile ou sur la plage, ce que je viens d’ailleurs de faire, d’où mon retard pour cette chronique. Adieu Minitel, bonjour Half Moon Run.

Bonne écoute.                    mln 

Les délicieuses notes musicales de mln: 3615 code Lune


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jsbg 208570 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte