Magazine France

La journée gaulliste à la Pire Racaille

Publié le 24 mars 2008 par Omelette Seizeoeufs

A verser au dossier "Les autres présidents avaient quand même de la classe" - un peu nostalgique mais qu'y faire? - des instruments de mesure de la dégradation qualitative du style présidentiel, cette lettre de De Gaulle à Malraux en 1958 à la sortie de l'un des ses essais sur l'art:

Mon cher ami,

Je vous suis, pour ce qui me concerne, profondément reconnaissant d'avoir écrit La Métamorphose des Dieux. Car j'y ai senti, mieux encore peut-être que dans vos autres ouvrages, ce souffle à quoi rien vraiment ne se compare et qui est le vôtre, André Malraux. Grâce à vous, que de choses j'ai vues - ou cru voir - qu'autrement je devrais mourir sans avoir discernées. Or, ce sont justement, de toutes les choses, celles qui en valent le plus la peine.

A méditer quel que soit son opinion sur le Grand Charles.

- nabokov


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Omelette Seizeoeufs 229 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte