Magazine Histoire

Pépi II, souverain intelligent et avisé, le chaos ! (3)... En Égypte ancienne !

Par Aimejc @aime_ankh

ankh hiero 
www.aime-free.com
Source de l'article.
 Nos anciens Kémites redoutaient la perturbation de cette harmonie dont leur monde semblait être pourvu !   Harmonie qui devait être le résultat d'un combat de chaque instant, entre le bien et le mal.   Combat que devait mener : - Les nétèrou, - Pharaon, - Et chaque être humain, à son niveau...   AnkhnesmeryreII-and-Son-PepiII-SideView_BrooklynMuseum.png   Statue en Albâtre de Ankhnesmeryre II et de son fils Pépi II. 2 288 - 2 224 / 2 194 avant JC.   © Keith Schengili-Roberts Licence Creative Commons Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 2.5 générique  
Préambule...
Un petit rappel de ce que nous avons déjà traité sur ce sujet... 
Si cela vous est nécessaire !  
 
Pour en savoir davantage sur ce qu'aurait pu être lagloire de l'Ancien Empire mais aussi son déclin et le chaos qui en découla, je vous convie donc à suivre les liens (en jaune) : ceux-ci correspondent à des articles édités précédemment !
 
L'état en Égypte ancienne... • Il est né du regroupement des Hommes sur les rives du Nil ! • ... confondre la fondation de l’État des Pharaons avec la formation de la civilisation ! • L’état ne serait-il pas né de cette sédentarisation centrée autour du Nil ? • Ne serait-il pas fortement lié à l’agriculture ? • Aristote dans "Politique" : tant que le nombre d’urbains resta faible... L’État et son système de répression ne furent pas indispensables !   Après la gloire de l'Ancien Empire le chaos... • Son effondrement déboucha sur l'apparition de maints "principats" indépendants du pouvoir central. • Une crise économique sans précédente marqua cette période...   La gloire, l'immense chantier, et le Chaos.. • L'Ancien Empire fut bien une des périodes les plus fastes, les plus brillantes, les plus... • Un immense chantier de construction... • Le commerce fut florissant... • Puis vint le moment ou un certain Ipouer décrivit l'état de l'Égypte... Elle devait être plongée dans l'anarchie et les catastrophes qui en découlent...    Menkaura-FragmentaryStatueHead_MuseumOfFineArtsBoston.png Tête d'une statue en albâtre attribuée à Mykérinos.   © Keith Schengili-Roberts licence Creative Commons Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 2.5 générique  En ce temps là...
 
Le royaume de Kemet devint l'un des plus puissants du monde d'alors !   Pépi II (2 246 - 2 152) s'apprêtait à régner.   Ce fut le 5e souverain de la VIe dynastie le dernier aussi !

Selon le papyrus de Turin...
 
Pépi II restât 94 ans sur le trône d'Égypte : rédigé à l’époque de Mérenptah (19e dynastie) !   Il ne devait pas savoir qu'il allait réaliser le règne le plus long de cette Histoire antique !

Mais : - Moult erreurs furent remarquées quant à ce papyrus, - Et, le fait qu'il fut écrit des siècles après les évènements, les 94 ans sont bien remis en cause aujourd'hui !   Il semblerait qu'en fonction des données des recensements mentionnés à Saqqara il aurait régné "que" 64 / 65 ans !    Qu'elle fut de presque un siècle ou "seulement" de six décennies, la présence de Pépi II sur le trône avait de toute façon marqué la transition entre deux époques contrastées.   Entre : - Celle de la grande prospérité... - Et celle qui préfigurait déjà du chaos de la première Période intermédiaire.  
Pépi II, souverain intelligent et avisé...
 
Dès qu'il fut en âge de régner seul, Pépi II se montra un souverain : - Intelligent, - Et avisé qui œuvra dans la tradition de ces ancêtres !   Il fut un grand bâtisseur tout en étant soucieux de maintenir la prospérité de son royaume et ainsi d'en garantir les frontières.  
Comment situer le point culminant, l'apogée, de l'Ancien Empire ?
 
A quel moment se produisit l'invisible déclic ?   Celui qui fit que les choses ne progressaient plus ! Puis, qu'elles régressaient ?   Je subodore qu'il nous est bien impossible de l'écrire à l'heure actuelle ! Le mal étant ce qu'il est : bien insidieux ! Il emprunte le plus souvent des voies "souterraines"...    Lorsqu'il s'assied sur le trône, le jeune Pépi II, fut un pharaon vénéré, comme un nétèr dont l'autorité incontestée devait rayonner sur tout le royaume !   Ce fut du moins l'apparence !    Faux-semblant en vérité, car il s'était produit sous le règne de son père, "Pépi Ier", un fait qu'on peut, à première vue, attribuer au bon sens du pharaon, mais qui allait, à la longue participer à un processus de déclin du royaume !   Ce fut en effet à cette époque que les nomes, les provinces, eurent commencé à bénéficier d'une plus large autonomie sur le plan administratif !  
Les nomarques ?
 
Ce fut de hauts fonctionnaires dont le rôle fut comparable : - A nos gouverneurs de provinces de l'ancien régime, - Ou à nos préfets modernes.   Ils furent donc nommés à la tête : - D'un des quarante-deux "nomes" - Ou provinces que comptait alors l'Égypte antique.   Ils y représentaient l'autorité centrale de l'État, à savoir pharaon !   Ils furent chargés d'administrés les nomes.   Afin d'y arriver, ils devaient disposer de scribes ainsi que d'une milice locale chargée : - De la police, - Et le maintien de l'ordre.   Car l'armée de l'ancien empire n'avait pas encore un caractère permanent ! Seule la garde du pharaon formait un corps d'élite composé de quelques centaines d'hommes soigneusement choisis, officiers et soldats de métier.  
Paradoxalement...
 
D'un point de vue pratique, la décision fut bénéfique !    Les distances furent longues entre : - Memphis, - Et les régions les plus éloignées de l'Égypte !   Comment faire parvenir dans un délai convenable, les décisions du pouvoir central, jusque dans : - Les plus petits villages, - Et les oasis perdus dans le fond du désert ?    Cette lenteur...   Cet éloignement aussi...   Tout cela devait quelque peu entraver la bonne gouvernance...    Ne fut-il pas plus judicieux de déléguer aux monarques une marge de décision nécessaire à un meilleur fonctionnement de l'administration ?    Ce fut en tout cas la décision que semble avoir prise Pépi Ier ! Cela paraît en effet la plus conforme aux intérêts du royaume et de ses habitants !    Tout cela sous-entendait, bien sûr, un fonctionnement rigoureux des institutions et, en tout premier lieu, une loyauté totale et complète des nomarques au pharaon !   Cela fut bien le cas quant au restant du règne de Pépi Ier et de son successeur Mérenrê !   Il en fut encore ainsi durant une bonne partie du règne de Pépi II.   D'ailleurs, les nomarques avaient en permanence auprès d'eux des scribes envoyés par le pouvoir central et charger de contrôler leurs actes...  
Soliloque...
 
Si effectivement, Pépi I, en déléguant son autorité fut le déclencheur du chaos qui engendra ce que les égyptologues appelèrent la première période intermédiaire....   Ne pourrions-nous pas y voir une certaine analogie quant à notre période contemporaine ?   
A suivre... 
 
Désinences... prochainement sur le même sujet à savoir sur le Chaos... 
 
- Des fonctionnaires qui devenaient des princes,
-... 
 
Autres articles qui pourraient vous intéresser :
 

L’État (1)... En Égypte ancienne !
 
Après la gloire de l'Ancien Empire, le chaos ! (1)... En Égypte ancienne !
 
La gloire, l'immense chantier, et le chaos ! (2)... En Égypte ancienne !


 
A fin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :
  
   • Sources...  
 
Collection "Passion de l'Egypte" Editions Atlas 2003
Dominique Valbelle, "L’Egypte ancienne, les secrets du Haut-Nil" 
 
Audran Labrousse et Jean Leclant :
- Les Reines Ânkhnespépy II et III (fin de l'Ancien Empire) : campagnes 1999 et 2000 de la MAFS, De Boccard, Paris, 2001. Silke Roth : - Die Königsmütter des Alten Ägypten von der Frühzeit bis zum Ende der 12. Dynastie, Otto Harrassowitz, Wiesbaden, 2001.   Ipouser, Les Admonitions d’un Sage, cité par J. Pirenne dans Histoire de la civilisation de l’Egypte ancienne, tome I, Editions de la Baconnière, 1961.
 
Cheikh Anta Diop, Civilisation ou Barbarie, Editions Présence Africaine, 1981. 
 
   • Sitographie...
 
Wikipédia  
 
   Taggé avec :
Pharaons et Personnalités en Égypte antique 

Nétèrou en Égypte antique 

Architecture en Égypte antique
 
 
Clé de VIE Apophtegme...  
 
 
"Dis-toi bien,
que lorsque tu voudras entreprendre quelque chose,
tu auras toujours contre toi trois sortes d'individus :    ceux qui veulent faire ce que tu fais !...   Ceux qui veulent faire le contraire de ce que tu fais !...   Et tous ceux qui ne veulent rien faire !..."      Jules Clarétie.  
   
Fichier en PDF 
 
Pépi II, souverain intelligent et avisé, chaos ! (3)... Pépi II, souverain intelligent et avisé, chaos ! (3)... En Egypte ancienne !
  Vie, Santé, Force !  (V.S.F)   aimé     jean-claude

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aimejc 12452 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte