Magazine High tech

Last Flight décolle en WiiWare

Publié le 24 mars 2008 par Livegen
thumb

A moins de 24 heures du lancement officiel du WiiWare au Japon - et pour lequel Nintendo prépare un gros évènement festif sur l'archipel - Nibris nous confirme que ROTR et Double Bloobe pour DS ne seront pas portés sur la plateforme de téléchargement, mais que ces deux titres appartiennent désormais à une société tierce Blobber Team.

Là où la corrélation avec LiveWii est plus flagrante, c'est qu'un jeu Wii Software est actuellement en développement dans leur studios et se nomme Last Flight. Dans ce titre, vous incarnerez apparemment un critique gastronomique qui se trouve dans un vol d'avion pour le moins peu recommandable.

En effet, vous serez attaqué par une horde de vampires et aurez comme arme de prédilection un fouet trempé dans de l'eau bénite. Votre vibrant hommage à Indiana Jones permettra cependant de geler les ennemis pour ensuite mieux transpercer leur coeur avec un bon vieux pieux en bois.

Cependant, Larry Adelman (le nom de votre personnage) n'aura la faculté réduite de ne pouvoir posséder que quatre pieux la fois. Une fois votre réserve épuisée, il vous faudra trouver un moyen d'en dénicher d'autres.

L'équipe de Blobber Team a choisi de proposer Last Flight comme un beat them all teinté d'une forte de "slashers movie" (films d'horreur), d'où le sang et un gameplay proposant un peu de point & click et faisant un usage intensif de la Wiimote.

Tout cela se trouvera d'ailleurs mis en avant grâce au cel-shadding, puisque Last Flight sera entièrement réalisé dans cette direction artistique.

Nous en saurons sans aucun doute prochainement beaucoup plus sur ce titre, d'autant qu'il n'est en qu'à ses balbutiements médiatiques, sa sortie étant prévue pour le premier trimestre 2009.

Source : Nibris / Bloober Team / Wii-Ware

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Livegen 860 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte