Magazine Caricatures

Faîtes vos Jeux, rien ne va plus !

Publié le 25 mars 2008 par Dominik89
Depuis quelques jours, les évènements au Thibet et la répression brutale de la Chine sont sur le devant de l'actualité. Il faut dire que les Jeux Olympiques de Pékin sont dans cinq mois et que le moment est idéal pour faire pression en faveur des Droits de l'Homme.Faîtes vos Jeux, rien ne va plus ! (J.O. Pékin 2008, Droits de l'Homme)
Ca tombe bien, notre président de la république a tenu des discours très volontaristes sur le sujet lors de sa campagne électorale. Il serait intransigeant sur les Droits de l'Homme au plan international. Il avait même clamé qu'il préférait serrer la main de George Bush plutôt que celle de Poutine. Depuis, il a serré chaleureusement celle de Bush, mais aussi celle de Poutine, celle de Kadhafi, du président chinois et bien d'autres dictateurs en exercice à qui il espérait vendre quelque chose. Aujourd'hui, il a l'occasion de se racheter avec la Chine en faisant pression pour que cessent les massacres au Thibet. Hier, il a eu des paroles fortes : il a appelé Pékin à plus de retenue. Les dirigeants chinois n'en sont pas revenus de tant d'audaces verbales de notre bonsaï présidentiel. Apparemment, c'est le Sarkozy ministre de l'Intérieur, celui qui bavaitDroitsdel'hommistes (néologisme inventé par Jean-Marie Le Pen) qui a refait surface. A moins que ce ne soit tout bêtement un clone de Jacques Chirac !
Fort heureusement, il y a Kouchner dans son gouvernement. L'inventeur du devoir d'inventaire allait avoir des paroles fortes pour rattraper la timidité de Sarko. Bah non ! Il est frappé d'une extinction de voix très diplomatique, tout occupé sans doute à manger son chapeau humanitaire.
Seule Rama Yade a exprimé quelques réserves tout en invitant le Dalaï Lama à passer la voir s'il venait en France en visite pastorale (comprendre non officielle, pour ne pas froisser la Chine). Gordon Brown, premier ministre anglais a déjà invité le Dalaï Lama, Angela Merkel également, mais la France, prétendument le Pays des Droits de l'Homme indique au chef spirituel thibétain qu'il peut passer voir Rama Yade s'il passe dans le coin et qu'il voit de la lumière.

A peu près tout le monde s'accorde à dire que les sportifs n'ont pas à pâtir du problème des Droits de l'Homme en Chine. C'est un problème politique. Seulement, les politiques et les instances olympiques brillent par leur absence. Quand on sait que la Charte Olympique interdit aux athlètes d'exprimer des idées politiques durant les Jeux, on voit qu'il ne reste plus beaucoup d'espaces pour manifester sa désapprobation.
On a suggéré aux politiques de boycotter la cérémonie d'ouverture, ce qui serait un geste symbolique fort. Sarkozy sera président de l'Union Européenne durant les J.O. Avant d'en arriver là, il pourrait au moins en brandir la menace.
Pour le moment, on ne peut que constater qu'il braille fort quand il est loin et plus du tout quand il est au pouvoir. Pour un homme qui a brandit le volontarisme politique en étendard, c'est assez minable.
Mais l'argent n'a pas d'odeur, même pas celle des cadavres thibétains. Faîtes vos Jeux, rien ne va plus !

Dominik


Voir le dessin

D'autres blogs sur le sujet : Résistance Inventerre, Sauce, La Chaloupe et bien sûr Peuples.net très vigilant sur ce sujet depuis toujours.

Tags : J.O. de Pékin 2008, Thibet, Lhassa, Dalaï Lama, répression, Droits de l'Homme, Nicolas Sarkozy, Jeux Olympiques, censure, boycott

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dominik89 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte