Magazine Séries

Pilote: Go On

Publié le 11 août 2012 par Speedu
Pilote: Go On

Pilot

Saison 1, Episode 1
Diffusion vo: NBC – 8 août 2012

Ryan est une star de la radio mais vient de passer quelques semaines éloignées des micros suite au décès de sa femme. On le retrouve au moment où il souhaite revenir et entame une thérapie de groupe imposée pour faire face à un deuil qu’il nie …

Matthew Perry, le Chandler de Friends, revient dans une nouvelle série comédie sur NBC. Sauf qu’on est là face à une comédie single camera, c’est à dire tournée sans public et pas en plateau. Un genre que j’apprécie assez peu pour la sitcom car la série remplit rarement ce que je considère comme l’objectif d’une comédie: faire rire. Seule Malcolm y arrivait. Là, j’ai l’impression qu’on me ment tant la série est une dramédie à mes yeux. On alterne les moments qui font sourire avec les moments qui attendrissent, peinent ou du moins qui sont censés … L’exemple parfait nous est donné ici par la fin de ce pilote avec Ryan qui se confie au groupe pour s’arrêter net et courir ensuite en tenue de cosplay médival derrière la voiture prenant les photos de rue pour google.

Pilote: Go On

Une fois qu’on s’est adapté au fait qu’on ne riera pas aux éclats durant 22 minutes, on découvre un pilote plutôt bien construit avec Ryan, un personnage loin d’être unidimensionnel et qui dévoile beaucoup de facettes complexes. Il est en prime porté par un Matthew Perry en grande forme qui est toujours juste dans son jeu. D’ailleurs, l’ensemble du casting est de bonne facture. Tous sont bons dans ce pilote malgré le peu de matériel qui leur est donné pour l’instant. Mais il est clair qu’ils vont tous être amenés à être développés et les prémisces de leur douleurs et leur problèmes est bien amené durant ce pilote, au terme d’une scène originale et efficace avec ce concours « March Sadness », une belle référence au March madness du basket américain. Un jeu de mots qui tombe juste puisque Ryan est en charge des sports à la radio.

Bref, 8/10

On est donc face à un pilote bien écrit, bien construit et efficace, plus touchant que drôle. Mais elle possède un énorme handicap: elle est sur NBC. C’est typiquement une série qui pourrait s’épanouir sur le cable. Elle a parfaitement sa place dans la soirée dramédies légères de HBO et ferait un bon tandem complémentaire avec Enlightened. De plus, le format court du cable lui serait bénéfique. Là, faire 22 à 24 épisodes par saison et éventuellement plusieurs risques de vite tuer le potentiel de la série et de lasser rapidement les gens. Enfin si elle va aussi loin. Elle est quand même sur NBC, la reine des bides …


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Speedu 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine