Magazine Humeur

Les 4000 GI morts en Irak font "pleurer" Georges W. Bush

Publié le 25 mars 2008 par Richard Kirsch
Le nombre de militaires américains tués en cinq ans en Irak depuis l'invasion du 20 mars 2003 a atteint le seuil symbolique des 4.000 morts, selon un bilan de l'AFP établi à partir de chiffres du site internet indépendant http://www.icasualties.org/.
59597ba8427fc455acceabbc4bb00c1e.jpegLe président George W. Bush a appris avec "chagrin" la nouvelle. "Il pleure chacune des vies perdues, de la toute première dans ce conflit à celles d'aujourd'hui", a précisé la porte-parole de la Maison Blanche après avoir parlé avec le président. "7977a7db7e9bc050825896108bfc47eb.jpeg
Plus de 29.314 Américains ont également été blessés depuis le début de la guerre, dont un tiers resteront mutilés et infirmes. Environ 40% des tués ont péri dans des attentats, le plus souvent l'explosion d'engins piégés dits IED capables de percer des blindages, d'après le site iccasualties. L'année la plus meurtrière pour l'armée américaine a été 2007, avec 901 décès. c329e3fc072156d7e1524daec712567b.jpegA titre de comparaison, 58.000 Américains avaient trouvé la mort pendant la guerre du Vietnam (1964-1973).
Le contingent américain s'élève actuellement à 158.000 hommes, ce qui laisse encore de la marge et de quoi tirer les larmes du président avant les prochaines élections en novembre. Comme le souligne Dick Cheney, ce chiffre va avoir "un véritable impact psychologique" . Ah bon ? 4000 morts, pas de quoi en faire des montagnes . Le nombre de victimes irakiennes est à ce jour inconnut, de 100.000 à 1 million de morts selon les sources. Qui parlait d'armes de destruction massive ?

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Richard Kirsch 334 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte