Magazine

La maison du chat qui pelote, Le bal de Sceaux, La Vendetta, La Bourse

Publié le 25 mars 2008 par Pralinerie @Pralinerie

Heureusement qu'il y a Balzac pour apporter un peu de plaisir à son lecteur, luttant pour s'intéresser aux histoires de Denis Sérignac (cf. billet précédent).
J'ai commencé ce recueil de quatre courts romans de Balzac pour ne pas trimbaler Giroud et pour me changer les idées. Bien m'en a pris : La maison du chat qui pelote conte les amours d'un jeune peintre et d'une fille de drapier. De façon assez légère, Balzac narre la naissance de la passion du jeune peintre pour une beauté, le mariage précipité : la demoiselle s'est amourachée du peintre depuis qu'il a réalisé et exposé son portrait tandis que le peintre ne s'attache qu'à la pureté du beau et à la passion, puis la passion retombe et les différences se creusent entre les deux amants.
Le bal de Sceaux présente la famille Fontaine qui profite de la Restauration pour faire de beaux mariages, forte de sa fidélité à la monarchie. Seule la cadette n'est pas mariée. Belle et brillante, l'orgueilleuse Emilie attend qu'un homme tel qu'elle le rêve se présente. En attendant, elle joue avec ses soupirants. Quand le prince charmant arrivera près d'elle, saura-t-elle le reconnaître ?
La vendetta commence sur une scène sombre : une famille corse, les Piombo, vient demander de l'aide à son vieil ami Bonaparte après avoir mené une vendetta contre les Porta. Leur fille, Ginevra devient une séduisante et talentueuse jeune femme au caractère bien affirmé. Elle peint dans l'atelier de Servin où elle rencontre un officier blessé et caché après Waterloo.
La bourse se passe aussi après d'un peintre, Hippolyte, qui tombe amoureux de sa voisine, la belle Adélaïde. Celle-ci vit avec sa mère dans un étage miteux. De quoi vivent-elles ? Sont-elles si vertueuses qu'elles en ont l'air ?
Des femmes bien différentes, entre l'Empire et la Restauration, des caractères et des milieux divers qui n'en font pas moins des images fascinantes.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pralinerie 1161 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte