Magazine Jeux vidéo

Star Wars Knights of the Old Republic II: The Sith Lords

Publié le 08 mai 2012 par Manveru

Avantages: il y a assez de contenu pour en faire un jeu moyen

Inconvénients: plagiat de premier KOTOR sans inspiration

Note:

Plateforme: PC-Windows

KOTOR 2 est un jeu de rôle occidentale produite par Obsidian qui a fait déja les suites des séries d'autres éditeurs. Ici ils ont essayé de faire la suite d’une excellente jeu de Bioware : Star Wars : Knights of the Old Republic.

L’histoire du jeu reprend quelques années après les événements du premier jeu. Comme titre l'indique, le jeu se passe dans le monde de Star Wars. Suite au départ de Revan (le protagoniste du premier KOTOR) la galactique se retrouve sans les Jedi, sauf un, le hero de ce jeu. Sa mission ? Retrouver les membres du conseil de Jedi et soit les réunir ou tuer selon la situation (et selon alignement du protagoniste).

Malheureusement pour Obsidian, ils n’arrivent pas vraiment de faire un travail de qualité attendu après le premier jeu.

J’en passe sur ce qui est copié de KOTOR, car il vaut mieux jouer le KOTOR original dans ce cas. Il suffit de dire que tout le système de bataille (système de tour par tour avec possibilité de diriger une équipe de 3 personnages), une bonne partie des niveaux visités par des personnages, des mini jeux (comme le jeu des cartes Pazaak) ont été repris intégralement du premier volet avec leurs avantages et désavantagés.

La jouabilité est linéaire, il y a peu d'endroits à visiter et moins de la liberté d'exploration que dans le premier KOTOR. Au delà de ceci, on note quand même l’interface consolisé present dans les deux KOTOR’s.

Les modifications de KOTOR à KOTOR 2 dans le système de combat, de développement des personnages sont superficielles (il est possible de produire quelques objets de plus, par exemple à partir des pièces détachés, trouvés dans le jeu en cours d’aventure)

Les quêtes secondaires sont ennuyantes et l’histoire principale manque d'émotion. Là, c’est le problème principal de KOTOR 2 : le KOTOR de Bioware nous a montré que les personnes qui ont travaillé sur ce jeu ont vraiment donné le maximum d’eux mêmes, cette étincelle de génie qui permet de faire leurs jeux spéciaux. L'Obsidian n'a pas le même approche: le scénario est anti-thèse des histoires qu’on attend dans Star Wars. Typiquement on y traite l’opposition de bien et mal, tandis que KOTOR 2 tente d'expliquer qu'il y a tous les gris entre les deux, seulement j'ai eu l'impression qu’il a surtout démontrée ceci dans sa forme, son aspect « gris » (sans caractère, sa façon ennuyeuse). KOTOR 2 m'avait montré que même avec un protagoniste typique, un sauveur de la galaxie, nous pouvons encore faire des jeux très ennuyeux ...

Le lien qui est fait entre l’histoire du premier et deuxième KOTOR ne me plait pas du tout et il m'a semblé artificiel (on se débarrasse paisiblement de protagoniste du premier volet, qui est envoyé dans les mondes inconnus et on n’entend plus vraiment parler). Franchement, je préférais de suivre l’histoire de Revan qui était plus importante et passionnante que cette nouvelle histoire sans âme. C’était la plus grande déception dans ce jeu.

Le jeu manque d’un caractère épique de l'histoire, il copie trop les ressources de premier KOTOR et ceci à une mauvaise manière (par exemple design de la planète Telos). La musique est la même que dans le premier KOTOR.

Les voix ne sont pas bien faites, … je pourrais encore énumérer longtemps les problèmes avec ce jeu.

Globalement on a une impression d’un jeu précipité, enveloppé avec des trucs divers et varies et mis sur le marché pour produire les $ £ € sans un investissement correcte des "créateurs" de ce jeu.

KOTOR 2 est un bon exemple d’un "hit" de milieu des années 2000 qui ont été très peu propices en jeux de rôle de qualité. Ce jeu est également un exemple de ce qui se passe quand on change le développeur d'une franchise: la suite est non seulement différente, elle est souvent moins bonne que l’original.

Jouez le premier KOTOR mais evitéz celui là !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Manveru 322 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine