Magazine Insolite

Olivier Martinez contre le Web.

Publié le 25 mars 2008 par Chantal Doumont

Olivier Martinez contre le Web."J'aime pas Olivier Martinez"

Olivier Martinez contre le Web. Le combat semble inégal et pourtant l'acteur est bel et bien parti en guerre contre ce qu'il appelle les "rumeurs sur Internet". Il a donc attaqué en justice une trentaine de blogs et sites divers (souvent très éloignés de la presse people) pour avoir relayé la "rumeur" affirmant sa liaison "supposée" avec Kylie Minogue

Pire: Olivier Martinez a fait subir le même sort à Fuzz.fr, un aggrégateur de news, qui se contente de répertorier des liens postés par une communauté d'utilisateurs. Un statut d'hébergeur qui diffère de celui d'éditeur et que la justice française protège, a priori. L'avocat de l'acteur n'a en outre pas envoyé de mise en demeure mais a directement assigné le site en justice et réclamé la modique somme de 35.000 euros. 

Celui-ci explique même au journal français 20minutes que, suivant ce même principe selon lequel "le procédé technique ne rentre pas en compte à partir du moment où vous propagez une information", il pourrait tout autant attaquer le moteur de recherche Google. "Je suppose que Google empêche l'accès aux sites pédophiles. Je ne vois pas pourquoi il ne bloquerait pas l'accès aux sites propageant des rumeurs sur la vie privée de mon client", affirme-t-il au journal. 

La décision de justice sera rendue le 26 mars. En attendant, les internautes organisent la riposte. Des centaines de blogueurs créent ainsi des billets intitulés "J'aime pas Olivier Martinez", n'hésitant pas à décrire l'acteur et son jeu en qualificatifs peu glorieux. D'autres versions comme "Olivier Martinez fait l'amour avec un hamster" connaissent également un succès grandissant. S'il persévère, l'avocat de l'acteur pourrait bien avoir bientôt plus de travail que son client.

(7sur7)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Chantal Doumont 719 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine