Magazine Caricatures

Tremblez, Chinois !

Publié le 25 mars 2008 par Jacques Chirac

sarko_chine1Mes Chers Compatriotes,

Ouhlà ! Les chinois sont terrifiés ! Nicolas Sarkozy a froncé un sourcil. L'Empire du Milieu est au bord du gouffre ! Il faut dire que le Président-Gigot a été très ferme : il les a appelé à "plus de retenue". Quel homme de fer, quelle poigne! Si - avec ça - ils n'ont pas le rouleau de printemps qui se recroqueville, c'est que la traduction était mauvaise. Je cite :

"J'émet le voeu que le dialogue engagé depuis plusieurs années entre les autorités chinoises et les représentants du dalaï lama reprenne rapidement et s'approfondisse, afin que tous les Tibétains se sentent en mesure de vivre pleinement leur identité culturelle et spirituelle au sein de la République populaire de Chine". Pffffiiioouu ! Ben mon 'ieux ! Comme langue ce n'est plus du bois tendre, c'est du palissandre massif. Décorticons. Dialogue engagé… engagé, c'est à coup de trique, donc. Vivre pleinement, nananinanère… Sûr ! les chinois ont bien l'intention de les laisser faire, ça se voit. Au sein de la RPC… Mais faut pas déconner, les Tibétains, vous les avez, vous les gardez, déjà qu'on est embêtés avec Ingrid Bétancourt…

Sur ce, tout le monde parle de boycott des J.O. de Pékin. Personne ne le fera, mais tout le monde en parle. C'est l'Arlésienne, version Madame Butterfly. Vous vous souvenez du boycott de ceux de Moscou, en 1980 ? Vous vous rappelez de la raison et de ce que ça a donné comme résultats ? Comment dites-vous ? Rien ? C'est très bien, je vous félicite. Ça me rappelle les occupations d'usines contre les délocalisations (en Chine, précisément) : médiatique et inutile. Alors c'est vous dire si les faces de citron chinetoques nos amis chinois se gaussent derrière leur célèbre impassibilité orientale. Si vous voulez faire quelque chose contre la Chine, passez  à 35% la TVA sur les importations chinoises, là ils vont réagir. Mais ça… ça demande deux accessoires suspendus au chaud que personne ne possède plus. Surtout pour venir en aide à un peuple qui n'a pas de pétrole et qui a fait ch… agressé tous ses voisins pendant des siècles.

Alors, on range le Grand Précieux Dalaï-Lama dans le placard à Darfour et Bétancourt, et on ne les ressort que pour les cocktails à la Mairie de Paris : Darfour et petits-fours, Dalaï-Lama et tarama. Euh... non, finalement, ne parlez pas des J.O. à la Mairie de Paris...

Bien à vous,

Jacques


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jacques Chirac 106 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte