Magazine Société

Israël-Iran : Chronique d'une guerre annoncée...

Publié le 17 août 2012 par Philippejandrok

606px-Distribution_ethnoreligieuse_Iran_2004.pngIl y a dans ce monde des humains une attitude simpliste qui vise à définir les actions de chacun comme étant bien ou mal ; on est fondamentalement limité à un manichéisme  sociétal qui nous ramène, qui nous tire vers le bas sans jamais permette à la grandeur de l’homme de s’élever. La même action peut-être analysée par les communautés comme une action positive ou en contradiction avec des principes « justes ». Le même homme, la même femme, peut être considéré de différentes façons pour une action identique ?

Dans la nature on ne se pose pas ces questions du bien ou du mal, on agit pour la survie de l’espèce qu’importe la morale, (mais souvent la morale est juste dans la nature) les règles, la nature se base sur l’essentiel et le nécessaire.

L’homme, de son côté, se cristallise sur des principes judéo-arabo-chrétien dans notre culture, trois cultures mêlées à partir de la même croyance, du même dieu, les Fils d’Abraham ayant divergé, prenant d’autres routes, en se persuadant être chacune dans le vrai alors que les autres sont dans l’erreur, pourtant, ils sont tous issus du même moule.

Les animaux se battent pour leur territoire qui est  leur garde manger, les hommes se battent pour la même chose sauf qu’ils sont plus gourmands et qu’ils en veulent toujours plus. Ajouté à cela que l’homme fait la guerre pour conquérir ou pour éviter d’être conquis, ou détruit.

Au Moyen Orient, l’Iran est une nation controversée, depuis la chute du Shâh en 1979 et l’instauration de la République Islamique, l’Iran est un pays redoutable et redouté, c’est aussi un pays d’une grande culture, d’un grand savoir, peuplé de gens comme vous et moi, qui souhaitent vivre paisiblement comme chacun.

Parmi ce peuple, une minorité dirigeante chiite, insiste pour déclarer sa haine de l’autre celui qui n’est pas comme elle et qui ne peut être changé.

En Iran par exemple, il n’y a pas d’homosexuels, juste des hommes qui deviendront des femmes s’ils souhaitent garder cette « particularité », cette « déviance » sexuelle. Pour éviter toute méprise, la République Islamique prend en charge le changement d’identité et la transformation du « déviant » pour en faire une femme « à part entière », ainsi, il n’y a pas d’homosexualité en Iran… On aimerait que cela soit si simple… mais nul ne peut régler les différences à coup de bistouri, on ne peut se voiler la face éternellement ; néanmoins, mis à part l’horreur d’une telle situation (le candidat a le choix, si on veut), l’Iran comme toute grande nation a besoin d’entrer dans le monde moderne, et l’énergie est la victoire de l’homme sur la nature au XXe siècle avec la création du nucléaire, une source d’une incommensurable puissance qui donne la possibilité aux humains de vivre en été en plein hiver.

Cette source d'énergie à la fois extraordinaire et monstrueuse, tous les grands états la possède, sauf certains, dont l’Iran. N’y a-t-elle pas droit ?

Non, considèrent les autres pays, ceux qu’ils l’ont mais qui n’ont pas de pétrole. L’Iran a du pétrole et même de l’argent, beaucoup d’argent, l’Iran veut le nucléaire, mais entre le nucléaire civile et le nucléaire militaire, il n’y qu’un pas ; va-t-il être franchi par l’Iran ?

C’est ce que redoutent les Grandes Puissances qui veulent garder leur statut de grandes puissances pour imposer leur volonté aux puissances inférieures.

Or, s’il y a une chose que n’accepte pas l’Iran, c’est d’être considérée comme inférieure, l’Iran qui a régné sur le monde Antique durant des siècles, l’Iran qui était à l’origine des grandes cultures de la Mésopotamie, alors que la France, l’Amérique n’existaient pas, l’Iran qui étendait son voile de culture dans tout le Moyen Orient avant l’Egypte, goudronnait ses rues, mettait de l’éclairage dans ses villes la nuit, gérait et contrôlait l’eau, les récoltes… bien avant que les Druides initient les cultures barbares de Gaule.

Mais l’Iran est aujourd’hui dirigée par des gens qui font peur au point que cette peur s’oriente peu à peu vers une guerre.

On connaît la haine atavique de l’Iran face aux juifs, depuis que le monde est monde, on persécutait déjà les Juifs à Babylone, aujourd’hui, rien n’a changé et chacun craint que cette nation fondamentaliste ne décide d’attaquer Israël pour rayer l’état hébreu de la carte.

Les juifs en sont tellement persuadés qu’ils sont disposés à attaquer l’Iran pour détruire ses installations nucléaires civiles, ils s’y préparent. L’état Hébreu est bien décidé a déclarer la guerre à Téhéran pour se protéger d’une action qui n’a pas encore été commise, c’est ce que l’on appelle : le principe de précaution, pourtant Téhéran affirme : "que ce serait pure folie" d'attaquer l'Iran, et je le crois volontier. De tout façon, chaque guerre est pure folie.

Il est certain également que tout nous y prépare, la presse ne cesse de nous montrer à travers les médias américains combien les Iraniens sont des gens dangereux dont nous devons nous méfier, pire, après Saddam Hussein et "ses armes chimiques" qui n'ont jamais existées, après Kadhafi, "le monstre sanguinaire, le terroriste" c’est au tour des Iraniens, car tous les accuse, il sont dangereux, mais pas plus que Poutine, pas moins qu'Obama.

L’Occident s’est débarrassé des tyrans gênants, son pillage organisé, raisonné dans les pays conquis par la force, à présent, l'Amérique veut le pétrole de l’Iran sans lui donner la possibilité de bénéficier d’une autre source d’énergie, la même que la notre. Qui sommes nous pour déterminer qui a droit de bénéficier du nucléaire ou pas ? Qui sommes nous pour priver un peuple, une nation de bénéficier de sources d’énergies ?

Nous sommes justes et nous avons raison et eux sont mauvais, méchants, pourtant le manichéisme a bien été inventé en Perse, en Iran donc, 3 siècles après J-C.

Ah mais les iraniens sont dangereux ? Pour qui ? C’est ce que l’on disait de Saddam, de Kadhafi, cela n’a jamais empêché les grandes puissances de profiter de ces tyrans jusqu’à ce qu’ils n’aient plus besoin d’eux. Nous sert-on la même soupe avec les Iraniens ? L'iran est une forteresse imprenable, jusqu'à présent.

En privant l’Iran du Nucléaire, L’Occident protège la planète, le monde, pourtant, il ne démantèle pas ses propres installations nucléaires, il dispose de l’armement atomique le plus terrible que l’on puisse imaginer, mais non, l’Iran est le danger principal, un danger auquel je ne crois pas, car le peuple Iranien ne veut plus la guerre, il n’accepte plus la République Islamique, il y a en Iran, l’apparence et la réalité, qui sont deux choses différentes, tout comme en Syrie, il y a les rebelles et le peuple, deux entités clairement différentes.

Pourtant, aujourd’hui, personne n’a de preuve formelle que les iraniens feront une bombe atomique pour exterminer Israël ou tout autre nation ?

Hormis des suppositions, rien ne nous indique que cette déclaration de guerre soit justifiée, ou même nécessaire ?  D’ailleurs, un état aussi riche peut sans le moindre problème fabriquer une bombe atomique dans le plus grand secret, avec de l’argent, on peut tout, même le pire, surtout le pire.

On ne s’étonne pas de la volonté des USA de vouloir récupérer la Syrie, comme base pour préparer son assaut conjugué avec Israël contre l’Iran, puissant et dangereux.

On ne cesse de nous répéter et de nous parler de présomption d’innocence, par ci, par là, mais Israël est bien disposé et prépare progressivement cette guerre éclaire qui devrait durer 1 mois.

Pour mémoire :

- En 1914 les "poilus" sont partis la fleur au fusil pour « botter le cul aux boches » pour une guerre fulgurante qui a durée 4 ans dans des conditions sordides. Lorsque l’Irak a attaqué l’Iran le 22 septembre 1980, pour lutter contre l’activisme chiite de Khomeiny contre Saddam Hussein, nul ne pouvait imaginer que ce conflit durerait 8 ans et verrait la disparition militaire et civile de près d’1 million 200 000 êtres humains en totalité dans les deux camps.

Quelles qu’en soient les raisons, les guerres ne mènent qu’à la destruction, car si Israël attaque l’Iran pour se protéger, l’état hébreu déclenchera l’Ire de l’Islam contre lui, ce qui est déjà le cas, car Israël vit en situation de guerre permanente. La presse n’en parle pas, mais tous les jours des bombes tombent sur ce pays minuscule pour des raisons politico-religieuses… ce n’est pas à moi d’en juger, car il est impossible de savoir ici, qui a raison et qui a tors, d’un côté des rescapés de l’horreur qui ne demandent qu’à vivre, de l’autre des palestiniens chassés et dépossédés de leur terre qui ne demandent qu’à les récupérer, des victimes dans les deux camps et personne pour trouver un accord satisfaisant pour chacune des parties, alors c’est la guerre fratricide qui ne mène nulle part, la seule et unique gagnante dans cette sombre histoire collective, c’est la Mort qui se moque bien de savoir qui la rejoint.

Qui a raison, qui a tors, qui est dans le vrai qui est dans le faux, personnellement, je l’ignore, peut-être avez vous une réponse, la mienne serait de tendre la main et de discuter pour trouver des accords satisfaisants pour tous, lésant les uns et les autres, car il y aura toujours des mécontents, c’est dans la nature humaine, mais jamais de faire la guerre, une guerre est toujours imprévisible, c’est comme une partie d’échec on prévoit plusieurs coups à l’avance, sauf que la réalité n’est pas aussi simple...

Nous vivons une époque formidable… sans la guerre.

PS. Si Israël entre, déclare la guerre à l'Iran, l'Amérique entre en guerre et nous par extention, à cause des accords de l'ONU, nous sommes liés les uns aux autres...

Serait-ce ce que vous souhaiteriez pour vos fils ? 

Seriez-vous prêt à subir de nouvelles attaques terroristes de la part des Iraniens sur le territoire ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Philippejandrok 11422 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine