Magazine Société

Micheline Calmy Rey en Iran : Mahmoud Ahmadinejad satisfait mais pas Israël, ni les États-Unis ni la communauté internationale !

Publié le 25 mars 2008 par Elena
 Crédit photo: hublera / FlickR.com  

(Micheline Calmy-Rey lors de sa rencontre du début de semaine avec le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, photo Keystone) La visite de Micheline Calmy-Rey en Iran n'en finit plus de soulever des polémiques. S'étant pliée aux coutumes locales, par exemple en portant un voile islamique, elle n'a pas hésité à converser avec le président iranien et à appuyer de sa présence la signature d'un contrat de livraison de gaz à la société helvétique Electricité de Laufenbourg (EGL), ce qui n'a pas plu du tout aux États-Unis ni à Israël. Pour les États-Unis, la signature de ce contrat transmet un "message négatif" en raison de la crise du nucléaire iranien et pour Israël, «L'Iran poursuit son programme nucléaire, offre un soutien financier aux organisations radicales, soutient le terrorisme, foule aux pieds les droits de l'homme et nie le droit à l'existence» d'Israël, relève l'ambassade israélienne dans son communiqué.

Je ne suis pas une vraie connaisseuse des questions économiques mais je je pressens bien la complexité de la situation qu'a du affronter Micheline Calmy-Rey dans sa fonction de ministre des Affaires étrangères. Sa situation m'a d'autant plus interpelée que j'apprécie la personnalité et les prises de positions habituelle de la conseillère. Alors cette polémique me fait réfléchir et m'oblige à admettre qu'aucune prise de position au niveau internationale n'est simple et qu'il faut parfois faire des choix qui ne plaisent pas à tous. Ainsi en a-t-il été du contrat industriel signé à la faveur de l'économie suisse et de la sécurité pour la Suisse de trouver plusieurs fournisseurs différents afin d'éviter toute dépendance envers un nombre trop restreint de pays. Par contre, l'intérêt de l'économie suisse n'a pas trouvé écho auprès d'Israël et des États-Unis dont les intérêts sont complètement différents, voir opposés. Le résultat en est une incompréhension inévitable et des tensions potentielles naissantes entre la Suisse et ces deux pays.

Sincèrement, à la place de Micheline Calmy-Rey, je ne sais quelle position j'aurai adoptée... mais je tiens à relever qu'elle a toujours milité en faveur des Droits de l'Homme et que le dialogue qu'elle affirme avoir eu avec le président iranien ne comportait pas trop de langue de bois puisque qu'il abordait des sujets épineux tels que la lapidation, les mutilations ou les sentences de mort contre des mineurs mais aussi l'inadmissibilité de la négation de l'existence d'Israël par l'Iran.


Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

Par david47
posté le 05 juillet à 13:20
Signaler un abus

je trouve ces commentaire faux et violents.

ces journalistes sont des manipulateurs et sont eux meme manipulé.

c'est un scandale, mais croyer moi que tout a un pris.

on est pas eternelle, est ot auras tous des comptes à rendre à lavrais justice.

honte à vous

A propos de l’auteur


Elena 19 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine