Magazine

Dis moi ce que tu lis et...

Publié le 25 mars 2008 par Clairef

20070606_064.JPG20070606_064.JPG20070606_064.JPG20070606_064.JPG
Bonjour à tous,
Ces derniers temps, la lecture m'a un peu échappée...Difficile d'être actif sur tous les fronts avec un peu d'efficacité. Bref, tout ca pour dire que j'ai moins lu !
Pas bien...
Mais, ce qui est bien,
c'est que les deux derniers livres que j'ai lus m'ont comblée, ce qui n'est pas le cas malheureusement à chaque fois que je termine un livre.
Et, ce qui est encore mieux,
c'est que ces deux livres ont beaucoup de similitudes, ce qui me permet de vous en faire un seul commentaire croisé.
Donc, aussitôt, je vous les donne en partage:
Le premier, "Le Rapport de Brodeck", le dernier livre de Philippe Claudel. On en parlait tellement que j'hésitais à m'y plonger. Mais j'avais tant aimé la si poétique petite histoire de "La petite Fille de Mr Linh", que je savais que l'auteur à l'écriture si émotive et profonde risquait fort de m'emporter...L'ouvrage est de taille cette fois, le sujet aussi. Ce pauvre homme, ce rescapé plus fort qu'il n'en a l'air, que l'on prend en pitié, chargé d'une mission empoisonnée nous relate dans un récit à tiroirs, lent et sombre, tellement il en craint la finitude, son passé lourd dans les camps, ses recherches, et les secrets de son petit village des montagnes. L'après-guerre, la reconstruction, la volonté d'oubli des horreurs perpétrées. Un pays imaginaire, que Claudel nous évoque comme il avait brossé celui de Mr Linh, Pologne, Hongrie, Allemagne, Autriche, peu importe en fait, il a du en exister tellement ayant la même histoire tragique, baillônnée et oubliée par les nouvelles générations.
Le deuxième livre "l'Empreinte de l'Ange", de Nancy Huston. L'histoire est belle, troublante, et se dévoile, comme dans le Claudel, tout doucement, par touche, par allusion. On voudrait comprendre plus vite, dépasser les non-dits et déchirer le voile opaque des secrets des personnages mais il faut subir le rythme de lecture imposé, et, s'en délecter... Une femme étrange, allemande, sortie de nulle part, à l'après guerre, à Paris. Et en  toile de fond, cette fois, la guerre d'Algérie. Une histoire d'amour, une histoire d'incompréhensions, une histoire d'adultère. Avec, peu à peu, les origines et le cortège des souvenirs enfouis, qui remontent et teintent de sang la fraîcheur des sentiments.
Dans les deux livres, la persécution, des juifs et des algériens. Dans les deux livres, l'accueil réservée aux étrangers, aux réfugiés, le racisme qui se cache dans le quotidien, les secrets honteux et la cruauté des hommes entre eux. Dans les deux livres, l'insouciance d'un petit enfant qui apporte sa gaieté innocente et permet de dépasser la détresse.
Dans les deux livres, des couples à part, "hors normes", qui par-dessus tout, survivent grâce à la force de leur amour qui les sauve du poids de leur passé.
Par contre, les fins diffèrent radicalement...
Si le Huston n'a pas le "happy end" qu'on aurait pu espérer (mais déjà "Lignes de Faille" m'avait laissée sur ma faim après l'enchantement et le suspense de toute l'histoire...), si tant est qu'il aurait pu en exister un d'ailleurs, avec une famille éclatée, désabusée, le Brodeck finit sur l'espoir d'un monde meilleur, ailleurs, ensemble, à recontruire. La flêche de l'amour n'aura pas eu la même trajectoire selon les deux auteurs, un homme, et un homme qui repart, une femme, et une femme qui disparaît...coincidence ?
Donnez moi vos commentaires, ceux qui les ont déjà lus, et, s'ils diffèrent du mien, tant mieux ! A ceux qui n'ont pas lu, j'espère leur avoir donné l'envie de le faire sans avoir trop défloré les sujets...
Au plaisir de vous lire, tous, toujours, encore !
Claire
20070606_003.JPG20070606_003.JPG20070606_003.JPG20070606_003.JPG20070606_003.JPG20070606_003.JPG


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Clairef 135 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte