Magazine Culture

Ugly Betty saison 2 - Le poncho est de retour !

Publié le 25 mars 2008 par Bebealien

Avec un petit peu de retard, et vu que TF1 a pris la décision de la diffuser directement après la saison 1, on va parler de la saison 2 d’Ugly Betty. Avis aux amateurs qui n’auraient pas envie de voir l’intrigue dévoilée, passez votre chemin. Ca va spoiler sévèrement ! En plus, j’ai toujours aussi honte de regarder cette série… que je trouve toujours aussi niaise et toujours addictive. Peut-être est-ce ma part de féminité qui s’exprime…

Ugly Betty saison 2 - Toujours aussi moche, toujours aussi sympa

La fin de la saison 1 a apporté son lot de drames. Henry le gentil comptable niais est parti avec sa femme enceinte, Santos le beau-frère rebelle (il fronce les sourcils et trouve que les tapettes comme son fils sont vraiment des fiottes… mais en même temps non car il a un coeur gros comme ça) s’est pris une balle lors d’un braquage, son Boss a eu un accident de voiture et son père est exilé au Mexique. Tout va bien au royaume du soap opéra, car Betty va remettre tout ça dans l’ordre.

Situation embarassante pour Betty qui voit faire son comptable niais faire des choses étranges…

La saison 2 reprend exactement la même recette que la première. Situations tordues, mauvaise foi générale, personnage d’oie blanche joué par Betty… et concept toujours autant accrocheur, mais qui commence à trouver ses limites. Jusqu’ici Salma Hayek, heureuse productrice, était arrivé à éviter les ficelles hhhénormes (avec trois “h") pour faire rebondir l’histoire. Le début de la saison 2 laisse une sévère impression de Feux de l’Amour de Santa Barbara à Dallas chez Marc et Sophie. Bref le gâteau est tellement dégoulinant de crème fraîche que ça devient vraiment trop sucré et trop lourd.

Victoria Beckham, guest star de luxe de la saison 2

On voit dans l’ordre Wilhelmina épouser le père Mead et prendre plus de contrôle sur Mode, Alexis oublier qu’il s’est métamorphosé en femme, Henry s’aperçoit que sa femme l’a trompé, Amanda ayant découvert que Claire Mead est sa mère recherche son véritable père… le too much ne fait que commencer.

Attention paragraphe à ne pas lire, si vous ne voulez pas trop en savoir :rd Mead va faire une attaque, suite à son mariage et au grand désespoir de Wilhelmina voyant ses plans remis en cause, Betty et Henry essaient de couler des jours heureux ensemble, Alexis et Daniel recommencent à se faire la guerre pour prendre le contrôle du magazine, Amanda retrouve la trace de son père, Wilhelmina enceinte veut faire porter son enfant à Christina… bref le grand nawak continue… Tant mieux et quelque part dommage.

Une autre tête connue, James Van Der Beek fait un petit coucou dans un épisode…

En effet ce qui m’avait fait accrocher à cette série, pourtant loin de mes goûts habituels (pas assez de violence, de cynisme et de méchanceté, puis ça manque de martiens, de ninjas et de plan nichons faciles… faut peut être que je me mettre à Californication) était justement une certaine naïveté qui permettait d’accepter des situations impossibles. La fameuse “suspension d’incrédulité” permettant d’accepter un quota important de retournements de derrière les fagots ne marche plus car on tombe de manière vraiment outrancière dans le too much…

Il pourrai être intéressant de comparer avec ce qu’a donné le Destin de Lisa, autre série adaptée de Yo Soy Betty la Fea, pour voir si ca tiens plus dans la durée. Dommage, mon passage dans l’univers acidulé de Betty aura duré une saison et demi, je vais retourner à The Shield, 24, Sur écoute et autre séries burnées…

Les protagonistes récurrents au grand complet

Reste quelques guest stars de luxe qui me feront peut être au hasard d’un zapping intempestif scotcher devant Ugly Betty quelques heures, mais la joie de se taper ce truc tous les lundis soirs à disparu. Tant pis.


Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

Par Lylas21
posté le 02 juillet à 14:54
Signaler un abus

Je ne sais pas qui à fait ce résumer, mais il est vraiment inutile. Tout est faux, peut-être que cette personne n'a pas bien compris l'histoire, mais surtout, ne lisez pas ce qu'il y a d'écrit, c'est archi mensonger. De plus, je n'ai pas apprécier les commentaires critiquant les personnages, du style : << Henry, le comptable niais... >> Ce résumer ne sert absolument à rien, sans compter que la personne l'ayant écrite ne supporte même pas la série...

A propos de l’auteur


Bebealien 53 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte