Magazine F1/moto

Fiction (EP.28) R.I.P Neil Armstrong

Publié le 26 août 2012 par Khymo1 @actumoteurs
979px Pilot Neil Armstrong and X 15  1   GPN 2000 000121 300x235 Fiction (EP.28) R.I.P Neil Armstrong

© NASA

Ayrton non disponible, c’est son attaché de presse qui a répondu à un de nos mails, lui posant quelques questions sur le GP de Spa à venir. Cela étant le début du mail expliquait ô combien le Brésilien était attristé de la mort de ce grand monsieur qu’était Neil Armstrong. Ayrton avait rencontré ce dernier il y a quelques années, dans le cadre d’un colloque de bienfaisance à Rio de Janeiro. Une profonde et sincère amitié avait débuté entre les deux autres. Neil, pour ceux qui ne le connaissait pas, notamment les jeunes générations, ou génération Y, qui était-ce?

L’attachée de Presse de Williams, Sophie Eden, nous renvoyait ensuite un mail disant qu’Ayrton aimerait bien qu’au lieu que l’on fasse un article sur lui cette semaine, de parler de ce grand monsieur de la conquête de l’espace.

« Neil Alden Armstrong, né le 5 août 1930 à Wapakoneta dans l’Ohio et mort le 25 août 2012, est un astronaute, un des meilleurs pilotes d’essai,aviateur de l’United States Navy et professeur américain. Il est le premier homme à avoir posé le pied sur la lune le 21 juillet 1969, lors de la mission Apollo 11.

Si Neil Armstrong n’a jamais voulu faire partie d’une autre mission lunaire après 1969, il est néanmoins resté très actif dans sa spécialité, notamment comme professeur etenquêteur pour la Nasa. En 2009, avec Buzz Aldrin et Michael Collins, ses deux coéquipiers de juillet 1969, il saisit l’occasion d’une de leurs rares apparitions communes en public, au Musée de l’Air et de l’Espace de Washington, D.C., pour plaider en faveur de futures missions sur la planète Mars. » explique t-elle, reprenant un article de la fameuse encyclopédie en ligne Wikipedia.

Cet article ajoute:

« Neil Armstrong est le fils de Stephen Koenig Armstrong (1898-1990) et Viola Louise Engel (1907-1990) Il est né le 5 août 1930dans le Middle West rural à Wapakoneta dans l’Ohio. Il est d’origine écossaise, irlandaise et allemande. Stephen Armstrong a travaillé pour le gouvernement de l’État de l’Ohio, et la famille déménagea de nombreuses fois à travers l’État les quinze années suivant la naissance de Neil, vivant dans vingt villes différentes. Armstrong, l’aîné, avait des frère et sœur cadets June et Dean. Le dernier déménagement forcé de son père fut à Wapakoneta en 1944. À ce moment-là, Armstrong était actif dans le scoutisme et entra chez les Boy Scouts of Americaoù il a finalement obtenu le rang d’Eagle Scout, distinction la plus élevée possible dans l’organisation. À l’âge adulte, celle-ci lui décernera la Distinguished Eagle Scout Award (en)et Silver Buffalo Award. À Wapakoneta, il a étudié à la Blume High School. Neil s’intéresse à l’aviation dès son plus jeune âge, d’abord en pratiquant le modélisme, puis en passant son brevet de pendant l’été 1946. En 1947, Armstrong a commencé à étudier l’aérospatiale à l’Université Purdue, où il a été membre du Phi Delta Theta et Kappa Kappa Psi. Il était seulement la deuxième personne de sa famille à aller à l’université. Il a également été accepté au Massachusetts Institute of Technology (MIT), mais le seul ingénieur qu’il connaissait et qui y avait étudié, le dissuada d’y aller, en disant à Armstrong qu’il n’était pas nécessaire d’aller à Cambridge (Massachusetts) pour recevoir une bonne éducation. Les frais de scolarité pour l’université ont été versés dans le cadre du Plan Holloway qui permettait le règlement de quatre années d’études aux candidats retenus, si les trois années suivantes étaient faites au profit d’un engagement au sein de US Navy, puis l’achèvement des deux dernières années du diplôme. À Purdue, il a reçu des notes moyennes, augmentant puis baissant au cours des huit semestres. L’appel de la marine est arrivé le 26 janvier 1949, et a exigé sa présence à la Naval Air Station Pensacola pour ses entraînements au vol. Cela a duré presque dix-huit mois, période pendant laquelle il s’est qualifié pour l’appontage à bord des porte-avionsUSS Cabot et USS Wright. Le 12 août 1950, il a été informé par lettre qu’il était désormais pleinement qualifié comme aviateur naval. Il n’y a pas de moment déterminant dans la décision d’Armstrong de devenir astronaute. Cependant, dans les mois suivant l’annonce de l’ouverture des propositions pour le Groupe d’astronautes 2, il est devenu de plus en plus enthousiasmé par le programme Apollo et la perspective de découvrir un nouvel environnement aéronautique. Mais la candidature d’Armstrong, arriva environ une semaine après la date limite fixée au 1er juin 1962. Dick Day , avec qui Armstrong avait collaboré étroitement à la base d’Edwards, travaillait à ce moment-là au Manned Spacecraft Center et voyant l’arrivée tardive de la demande, la glissa dans la pile sans que personne ne le remarquât. À la Brooks City-Base , Armstrong a subi fin juin un examen médical que la plupart des demandeurs décrivait comme douloureux et parfois inutile. « Deke » Slayton appela Armstrong le 13 septembre 1962 et lui a demandé s’il était intéressé pour rejoindre le groupe des astronautes en tant que membre du Groupe 2, ce que la presse baptisa « The New Nine » (les neuf nouveaux). Sans hésitation, Armstrong accepta. Les résultats des sélections ont été gardées secrètes durant trois jours, bien que les journaux eussent déjà annoncé, depuis le milieu de l’été, qu’un des candidats serait sélectionné en tant que « premier astronaute civil » »

Sur une des PJ du mail, on voyait une image d’un casque signé par Ayrton, qui serait donné à sa famille après les funérailles…

R.I.P. Neil

A suivre ….


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Khymo1 13219 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines