Magazine Photos

"encore moins sur physiquement plus faibles que lui", donc si ça avait été un mec baraqué ça aurait été moins grave? Les femmes sont l'égal des hommes mais c'est quand même plus grave de les frapper? (c'est de la provoc)

Par Maaarine

N’ignorons pas la première moitié de ma phrase, à savoir: “aucun contexte ne justifie qu’il lève la main sur quiconque”. Non seulement toute violence est inacceptable, mais en plus toute violence envers plus faible que soi est accompagnée de circonstances agravantes. 

Est-il plus grave que Thomas frappe Nadège plutôt que Julien? Objectivement, oui: il est évident que selon les standards actuels, la société la jugera beaucoup plus durement s’il s’attaque à une femme. La production ne pouvait pas se permettre de ne pas sanctionner ce comportement, même si elle avait tout intérêt à garder Thomas dans le jeu (il était bon pour le divertissement).

Subjectivement, mon opinion sur cette question est la suivante:

1) 

2) “Les femmes sont l’égal des hommes”: pas physiquement, non (généralement). D’ailleurs Thomas n’est pas égal à Yoann non plus. On trouve injuste qu’un boxer de 100kg affronte un autre de de 50kg sur un ring, mais ce serait équitable qu’un homme frappe une femme dans une maison?

3) On ne peut pas juger la violence hors contexte et estimer que “X frappe Y” équivaut à “X frappe Z” sans tenir compte des attributs d’X, Y, et Z ainsi que du scénario qui a entraîné cette violence. Thomas qui frapperait Julien parce que celui-ci aurait craché dans son pot de gel n’équivaudrait pas à Thomas qui frapperait Nadège parce que celle-ci lui désobéit et cesse de lui parler. Les circonstances importent.

4) (Réplique anticipée) “La production et Nadège ont poussé Thomas à bout, c’est ça sa circonstance atténuante!!”: vu ce qu’on sait de la personnalité et des agissements de Thomas, de ceux de Nadège, et de ce qui a été dit pendant le prime, je n’estime pas que ce soit le cas. Thomas s’est rendu compte que tout foutait le camp (ses relations, son statut, etc.) et a répondu par la violence.

5) Il y a quelque chose de profondément inquiétant dans le ton de cette question. Du genre: “on se fait chier à donner des droits aux femmes et on ne peut même pas les frapper?!”… est-ce si difficile de se retenir?

De même, dire quelque chose du genre: “des hommes se font aussi frapper et on trouve ça moins grave, bouhou!”… je sais que c’est tentant de rediriger tout débat vers le sort tragique des hommes, mais dans ce cas-ci il s’agit de violence domestique d’un homme envers une femme, c’est-à-dire un problème sociétaire très important qui mérite un coup de projecteur libre de tout déraillement ou dérision.

maaarine.tumblr.com/ask


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maaarine 106 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines