Magazine

Vote, votons, votez!

Publié le 27 août 2012 par Lawrence Desrosiers

Je suis allé voter par anticipation aujourd’hui; c’est fait. Je suis fier de mon choix, je me sens bien. Voici quelques pensées avec le mot vote. Ne soyez pas surpris, quelques unes ont déjà fait parti d’un billet précédent.
- La marche peut être politique. On peut marcher pour défendre ses droits, ses idées, ses valeurs; pour exprimer son désaccord, sa colère, son hostilité face à une décision politique et à ceux qui l'ont prise. Marcher est un moyen simple à la disposition du peuple pour participer au débat et faire entendre sa voix, ses espérances et ses refus. Elle est une possibilité d'intervention en dehors des cadres institutionnels de la vie politique, elle est un mode d'action démocratique. Les cortèges de manifestants parcourent les rues des villes en faisant résonner les slogans de leurs revendications. Ils marchent et, en marchant, ils luttent. De cette manière on vote aussi avec ses pieds. Christophe Lamoure
- Mon sentiment est qu'il faut voter pour le meilleur homme, surtout si c'est une femme. Albert Brie
- Ou la théorie de Darwin n'est qu'un leurre, ou l'homme du siècle prochain naîtra un cigare à la bouche et un bulletin de vote à la main, tout prêt à s'empester et à s'asservir. Paul Masson
- Suffrage universel : Système électoral qui permet à un imbécile d'annuler votre vote et à un autre imbécile de voter pour le même imbécile que vous. Albert Brie
-  Si le vote universel existait dans la république des plantes, les orties en banniraient les roses et les lis. Lucien Arréat
Lo x

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lawrence Desrosiers 2061 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte