Magazine

Ma semaine télé du 20 au 26 août

Publié le 27 août 2012 par Corboland78

« La télé de mon motel ne diffuse que trois chaînes. Il n’y a rien que j’aie particulièrement envie de voir. Je la laisse allumée pour qu’elle me tienne compagnie – pour repousser la peur qui me taraude. Elle me tient lieu de veilleuse. » James Siegel Storyteller

Lundi soir le choix était simple, sur ARTE il y avait le grand classique d’Ernst Lubitsch (1942), To be or not to be avec Carole Lombard, Jack Benny et Robert Stack. En août 1939 à Varsovie, une troupe de théâtre se trouve impliquée malgré elle dans l’invasion allemande de la Pologne. Sur un thème dramatique, le réalisateur livre une comédie très drôle et assez fine. Excellent.

Mercredi, sans enthousiasme, sur TF1 pour Esprits criminels. Je n’ai jamais accroché à cette série policière. Les scénarios sont bien, mais je ne sais pourquoi j’ai du mal à m’y intéresser. En fait, ce sont les acteurs que je trouve sans charisme, fades et froids. Un épisode et je décroche pour zapper sur France3 et Des racines et des ailes. Ce soir nous sommes dans les Cévennes avec ses châtaignes, ses mûriers, la restauration de châteaux et les jardins en terrasses. Très bien, mais il s’agissait d’une rediffusion. 

120827 Nus-et-culottes-350.jpg
Jeudi, soirée sur France5. D’abord pour Nus & culottés où nous retrouvons les deux gars, le brun et le blond à poil dans la neige des Alpes avec comme but, l’Auvergne et un vol en ballon Montgolfière. Partis de rien, ils seront habillés et se retrouveront propriétaire d’un van Volkswagen après avoir croisé la route d’une communauté en Ardèche, une artiste graphiste, un danseur de hip-hop. Encore un excellent volet de cette remarquable émission, bon esprit, optimisme contagieux, durant une heure j’ai l’impression que l’Homme est bon. Et ça, il fallait le faire ! J’enchaîne avec Des trains pas comme les autres. Philippe Gougler nous entraîne en Malaisie, Babel où cohabitent harmonieusement Malais, Indiens et Chinois. Le présentateur impayable nous fait réellement vivre ses expériences de voyage. Que ce soit avec le
120827 PhilippeGougler2.jpg
traqueur de serpents dans les rizières où vivent des cobras, ou lors de la fête religieuse indienne, quand un dévot par d’énormes crochets plantés dans le dos, tire un chariot vers le temple de son dieu, voir les mimiques expressives de Philippe Gougler régale le spectateur. Une soirée véritablement merveilleuse. Les jeudis soirs de France5 auront été la grande réussite télé de nos vacances.

Dimanche je choisis ARTE pour passer ma soirée, sous le signe de la musique. Ca débute avec Lennon, NYC un documentaire de Michael Epstein (2010) qui retrace le parcours du John Lennon d’après les Beatles. Images rares et témoignages pour se souvenir du grand artiste. Sur la même chaine, deux autres documentaires, l’un sur Hendrix et l’autre sur le Pink Floyd mais c’est du déjà vu…

Une courte semaine de télévision, comme ce fut souvent le cas cet été, mais la qualité était au rendez-vous, ce qui est l’essentiel. Un excellent film tiré de l’armoire aux classiques du septième art et des documentaires drôles, émouvants et instructifs. Je ne vois pas ce que je pourrais demander de plus à la télé ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Corboland78 254 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte