Magazine Politique

Nos ancêtres les Gaulois et autres fadaises

Publié le 27 août 2012 par Egea

Voici un livre de François Reynaert, qui a rencontré un beau succès comme en témoigne son édition en format de poche. Il est à la fois intéressant et agaçant. Agaçant d'ailleurs non par ses remises en cause de nos certitudes que par son néo-conformisme.

Nos ancêtres les Gaulois et autres fadaises
source

1/ L'objet du livre consiste à revenir sur les poncifs et les clichés qui parsèment notre conscience historique : autrement dit, si F. Reynaert avait lu les classiques de la géopolitique, nos représentations à nous, Français. Le travail est évidemment passionnant, avec beaucoup de perles et d'aperçus déconstructeurs qui font que ce livre est tout à fait intéressant et mérite assurément d'être lu. Du moins avec l’œil du géopolitologue. Car l'amateur d'histoire risque de ne pas y trouver son compte.

2/ En effet, à vouloir dénoncer les poncifs d'autrefois, l'auteur sombre dans les poncifs contemporains. Il énonce avec vigueur et enthousiasme la nouvelle bonne conscience contemporaine, la nouvelle doxa qui a pour nom "TO-LE-RAN-CE". L'auteur, en fait, ne cesse de nous donner des cours de conformisme, selon le nouvel ordre moral qui règne désormais.

3/ Dénoncer les manuels d'histoire de la III° République, (p. 73), c'est comme dénoncer les peintres pompiers un siècle après : on se sent novateur et, qui sait, génial et éclairé comme un impressionniste. On a juste changé de goût "comme il faut".

4/ Parfois, l'auteur revendique son anachronisme (p 115) mais ce qui n'est présenté que comme un lubie passagère et amusante anime en fait tout le livre. Reynaert passe son temps à distribuer des bons et des mauvais points, selon le standard de l'époque, de son époque qui n'est pas celle de la III° République. D'ailleurs,il en convient le critère est "moral" (p 117). Au prix de quelques erreurs, comme ces chevaliers teutoniques mobilisés pour défendre l'orient latin... (p 145). Sur l'époque moderne, on est en plein dans la repentance convenue.

Bref, comme toutes les choses à la mode, cela se démodera rapidement. Gageons que dans cinquante ans, ce livre à succès sera cité en exemple des conformismes du début du XXI° Siècle.

O. Kempf


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Egea 3534 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines