Magazine Info Locale

Les "Ford" prendront le train pour le Mondial

Publié le 27 août 2012 par Bordeaux7

L'intersyndicale CGT-CFTC-CFDT de l'usine Ford de Blanquefort a lancé vendredi un appel à une mobilisation des salariés à l'occasion du Mondial de l'automobile qui se tiendra le 29 septembre à Paris, a annoncé le syndicaliste Philippe Poutou.

Un train spécialement affrété partira de Bordeaux pour Paris afin "de mettre une nouvelle fois la pression sur Ford en allant directement sur les lieux de la vitrine des constructeurs", déclare t-il dans un communiqué. Depuis le début de la lutte engagée par les salariés de l'usine girondine pour la sauvegarde de leurs emplois, ça n'est pas la première fois qu'ils font le déplacement au salon de l'auto, considéré comme un moyen efficace de se faire voir et entendre.

En décembre 2011, les dirigeants de Ford Europe s'étaient engagés à maintenir l'emploi de mille salariés au sein de l'usine First Aquitaine Industries (FAI) à Blanquefort. Selon le délégué syndical CGT, et ex-candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) à la présidentielle, la multinationale "a les moyens de maintenir tous les emplois". Dans un courrier aux maires de Gironde, l'intersyndicale exprime aussi son inquiétude quant à l'avenir de l'usine, en dépit des assurances fournies par Ford. Le courrier fait état d'un tableau présenté par Ford lors d'un Comité extraordinaire d'entreprise du 5 juillet, et montrant que les projets industriels en cours garantissent 400 emplois en 2012, 900 en 2013 et 1.000 entre 2014 et 2016.

L'intersyndicale met en doute la viabilité à Blanquefort de certains projets, en particulier ceux fondés sur la fabrication de boîtes de vitesse de type 6F35, "déjà fabriquée aux Etats-Unis et qui le sera en Chine dès 2014". "De fait, l'usine FAI se trouve en concurrence avec ces deux usines", dit-elle. "Nous ne sommes pas dans la situation d'il y a deux ans. Il y a des machines qui s'achètent, qui arrivent. Mais cela n'occupera pas mille emplois sur la durée, tel que c'est aujourd'hui", a déclaré Philippe Poutou à l'AFP. Les syndicats exigent aussi le retour du logo "Ford" sur l'usine. "Ce serait la preuve pour nous de notre totale ré-intégration dans le giron Ford", a dit M. Poutou.

(Avec AFP)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine