Magazine Sport

Barça-Real : Canal plouf

Publié le 27 août 2012 par Levestiaire @levestiaire_net

Ozil a été mauvais, Iniesta et Xavi ont été les meilleurs et Pepe n’est pas qu’une brute puisque quand il est là Albiol ne l’est pas. La Liga 2011-2012 peut redémarrer mais pas sur Canal, qui n’a pas viré que Delarue.

Barça-Real : Canal plouf

Le Real s’en sort bien. Comme d’habitude, Lequipe.fr n’y va pas par quatre chemins. Sans doute la balle de 4-1, ou peut-être la terrible analyse de Marc Keller qui passait sur le plateau de Canal sur une action de Sanchez. Keller n’est pas le seul responsable quand il exprime que « le score est flatteur pour le Real » puis « quel programme ! » quand Thouroude annonce les daubes de Ligue 1 du week-end suivant. Deux heures trente à écouter Jobard et Carrière pour finir par buter sur deux questions. La première : pourquoi ce sont eux qui commentent puisque Margotton n’est pas en vacances ? La seconde : Jobard parlait-il d’accorder un penalty au Real pour une faute de Di Maria sur Valdes juste parce que Carrière a vu une faute qui n’existe pas ?

Ni gros ni Bard

La réponse n’allait pas être longue à venir : la vraie nouveauté de la rentrée de Canal n’est pas le match de Ligue 1 de 17h le samedi, qui s’en vanterait, mais le générique de fin de direct. Une musique pour les enfants de 2 ans et 7 mois et demi, qui redonne intérêt à l’équipe de France sur TF1. Il ne manquerait plus que Ianetta retente sa chance sur une matinale pour qu’Astrid Bard arrive aux Spécimens.

Pendant ce temps-là, donc, le Real ne s’est est pas bien sorti puisqu’il a mené 1-0 trente secondes alors que le Barça était aussi dangereux que le dernier Barça de Guardiola. Et Benzema a pris une année sabbatique, sinon pourquoi Higuain marquerait le but du 1-2 contre Getafe ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Levestiaire 1939 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine