Magazine Société

L’un des vignobles de Bourgogne devient Chinois

Publié le 28 août 2012 par Rvrenardleblog57

L’un des vignobles de Bourgogne devient ChinoisLe Château de Gevrey-Chambertin change de nationalité
C’est Napoléon qui va se retourner dans sa tombe. Lui qui raffolait du Chambertin. S’il découvre que le château de Gevrey-Chambertin vient d’être racheté par un Chinois, pour la modique somme de 8 millions d’euros ! Certes, le Château de Gevrey-Chambertin est une petite production (2 ha contre 550 hectares pour l’ensemble de l’appellation Gevrey-Chambertin) mais l’acte est symbolique. Une vente qui provoque une belle irritation chez les vignerons qui voient d’un mauvais œil l’arrivée asiatique sur leurs terres. Enervement justifié quand on sait que récemment un Canadien aurait lui aussi racheté 5 hectares de vignes bourguignonnes. Une tempête dans un verre d’eau puisque les Français restent en effet les principaux investisseurs à raison de 60%. Mais on est bien conscient que le marché viticole intéresse pas mal d’hommes d’affaires, bien souvent chinois, qui s’intéressent aux vignobles  français et plus précisément aux vignobles bordelais.
Pour info, le vignoble de Gevrey-Chambertin produit à lui seul 8 des 33 grands crus AOC bourguignons comme Ruchottes-Chambertin, Mazis-Chambertin, Chambertin-Clos-de-Bèze, Chapelle-Chambertin, Chambertin, Charmes-Chambertin, Griotte-Chambertin, Latricières-Chambertin et Mazoyères-Chambertin. Et histoire de vous faire rêver un peu, un Chambertin Clos de Bèze 2006, se vend aujourd’hui, 182 euros la bouteille, soit plus de 30 euros le verre. A consommer avec modération … A ce prix-là !



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rvrenardleblog57 1360 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine