Magazine Société

Lecteurs secrets, ou l'Etat et les idées

Publié le 28 août 2012 par Edgar @edgarpoe

Bertrand Russell, dans ses Essais Sceptiques, accorde une importance primordiale aux idées, et reconnaît que le contrôle des idées est malheureusement très fort, imposé d'abord par l'Etat. Sa dernière phrase plaira à tous les lecteurs - et auteurs - de blogs anonymes et confidentiels !

"L'Etat, tout autant que l'organisation capitaliste, est, en pratique, un homme stupide d'âge mur habitué à la flatterie, ossifié dans ses préjugés et entièrement inconscient de tout ce qui est vital dans la pensée de son époque. On ne peut effectivement défendre aucune idée nouvelle avant de lui faire subir la censure d'une vieille bête de cette espèce. Il est vrai qu'une publicité secrète est possible, mais par ce moyen on n'obtient que des lecteurs secrets."


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Edgar 4429 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine