Magazine Info Locale

Le déroutement du vol Paris-Beyrouth : François Loncle interroge le ministre des Transports

Publié le 27 août 2012 par Gezale

« M. François Loncle interroge le ministre des Transports, de la Mer et de la Pêche sur le déroutement du vol Paris-Beyrouth. Parti de Paris le 15 août, un avion d’Air France devait relier en trois heures la capitale libanaise. Il ne la rejoint finalement que le lendemain, après un périple de 20 heures éprouvantes. En s’approchant de Beyrouth, l’Airbus renonce à se poser, car la route d’accès à l’aéroport est barrée par des manifestants. Cette décision est doublement surprenante : d’une part, les proches venus accueillir les 174 passagers sont parvenus sans anicroche à l’aérogare et attendent déjà dans le hall ; d’autre part, des appareils d’autres compagnies se posent au même moment à Beyrouth sans rencontrer de difficulté. Le vol d’Air France est alors dérouté vers la capitale jordanienne. Mais, faute de carburant suffisant, il est obligé de changer de destination et doit atterrir à Damas. Cette escale s’avère particulièrement inopportune, en raison de la terrible guerre civile qui embrase la Syrie et de la position française très critique à l’égard du président Bachar Al-Assad. Air France a d’ailleurs interrompu depuis cinq mois toute liaison avec Damas. L’avion se retrouve cerné par des véhicules militaires, ce qui provoque l’inquiétude légitime des passagers dont certains, comme l’ambassadeur de France à Beyrouth et des personnalités libanaises, sont notoirement hostiles au régime syrien. La situation était potentiellement dangereuse et aurait pu dégénérer rapidement. Une passagère a même confié avoir passé une nuit horrible. Après que l’équipage a trouvé une autre solution pour régler le kérosène que de demander aux voyageurs d’avancer l’argent nécessaire, l’avion s’envole au bout de deux heures d’escale imprévue pour Larnaca (Chypre) d’où il rejoint enfin le Liban. M. François Loncle souhaite que le ministre des Transports exige d’Air France des explications circonstanciées sur le déroutement incompréhensible et dangereux de ce vol. Il voudrait que les responsabilités soient clairement établies et savoir notamment qui a pris la décision consternante de faire atterrir un avion dans un pays plongé dans un conflit sanglant et de risquer ainsi la sécurité de tous les passagers. Il demande enfin au ministre des Transports de lui faire connaître les sanctions prises par les dirigeants de la compagnie Air France. »François LoncleDéputé de l'Eure

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 7337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine