Magazine Basketball

LFB : Un point sur les transferts

Publié le 28 août 2012 par Laurent Jeannas

logolfb

Pauline-KRAWCZYK--Tarbes-_ffbb.JPG

Pauline KRAWCZYK retrouve Bourges © ffbb

A moins d'un mois de l'Open LFB, nous avons trouvé de bon ton de faire un point sur les transferts qui ont marqué l'intersaison.

A Bourges, on a fait le choix du changement dans la continuité. Les cadres comme Céline DUMERC, Emmeline NDONGUE ou encore Endéné MIYEM, auréolées de la médaille d'argent aux JO, restent dans le Cher. L'effectif sera renforcé par des joueuses qui connaissent déjà le championnat de France, comme la Suédoise Frida ELDEBRINK par exemple.

Son dauphin Montpellier a vu partir son secteur intérieur mais a recruté la jeune Ana Maria CATA CHITIGA en provenance de Tarbes. Ajoutez à cela l'expérience d'Emilie GOMIS, cela promet un joli cocktail héraultais.

A Mondeville, Hervé COUDRAY a réussi à garder la quasi-totalité de son groupe. Le coach normand disposera donc d'un effectif de qualité qui pourrait faire de belles choses en championnat et en Euroligue. Pour l'anecdote, selon nos informations, l'arrière KB SHARP vient tout juste d'obtenir la nationalité française.

A Tarbes, c'était l'heure des grands travaux. Avec un nouveau coach (Cyril SICSIC), le TGB a clairement envie d'oublier ses déboires de la saison dernière. Pour cela, ce sont 6 joueuses qui sont parties vers d'autres cieux et notamment Florence LEPRON (dont la destination est encore inconnue). L'ancien entraineur de Calais les a remplacées par des joueuses confirmées, comme l'Américaine Angelica ROBINSON, qui arrive de Gérone (Espagne).

Le voisin landais a aussi dû dire "au revoir" à de nombreuses joueuses, comme Amélie POCHET mais se rassure en recrutant notamment Sabrina REGHAISSIA, qui a déjà porté le maillot de BL par le passé. A la mène, on trouvera Carmen GUZMAN, qui avait tapé dans l'oeil d'Olivier LAFARGUE en Eurocoupe.

Dans le Nord, le Hainaut n'a pas réussi à retenir des joueuses comme Amisha CARTER, qui avait pourtant fait des étincelles dans la raquette, tout comme Petra STAMPALIJA. Marina SOLOPOVA avait été décevante mais aurait très bien pu être remplacée poste pour poste par la Bulgare Radoslava BACHVAROVA. Une autre Bulgare arrive, l'intérieure Vera PEROSTIYSKA, qui a montré de belles choses lors des qualifications à l'Euro 2013. A ses côtés, l'ailière belge Romina CIAPPINA arrive en voisine. Attendue la saison dernière, Stefanie MURPHY arrive cette fois en tant qu'Américaine et non pas Grecque.

Pour son retour aux affaires, Emmanuel COEURET a constitué un effectif de qualité à Nantes, avec notamment la Biélorusse Tatiana TROINA ou l'Ukrainienne Viktoria MIRCHEVA. Marielle AMANT aura aussi un beau rôle à jouer tandis que Bernie NGOYISA devra se remettre en conditions après des blessures à répétition et une grossesse.

Charleville a laissé partir Valeria BEREZHYNSKA et a fait signer Aurélie BONNAN ou encore Aminata DIOP en provenance de Nantes. L'Américaine Sheana MOSCH revient en France, elle qui restera dans le coeur des supporters d'Arras à jamais.

A Villeneuve, c'est l'année de la rupture. Frédéric DUSART a été conforté à son poste et s'est entouré de Luba DRLJACA, qui connait déjà bien la maison. Sur le parquet, si la mayonnaise prend, l'ESBVA pourrait bien faire partie des troubles fête avec notamment l'étoile montante belge Emma MEESSEMAN, qui poursuit son apprentissage avant de s'envoler au Spartak Moscou. On notera également l'arrivée de Jennifer DIGBEU après un passage remarqué et remarquable à Bourges.

A quelques kilomètres de là, Arras a fait revenir des chouchous du public : Johanne GOMIS et Olesya MALASHENKO. L'ancienne joueuse de Chevakata sera accompagnée de sa compatriote Katerina DOROGOBUZOVA, qui est passé par Toulouse sous l'ère Valérie GARNIER. Les Demoiselles formeront un groupe homogène avec des jeunes joueuses comme Aurélie CARMONA et des éléments plus expérimentées, à l'image de Sandra DIJON-GERARDIN.

Hormis Adja KONTEH, Bruno BLIER a principalement recruté à l'étranger et surtout en Australie avec Marianna TOLO et Cayla FRANCIS. La Canadienne Shona THORBURN aura la lourde de tâche de faire oublier Natalie HURST, qui était une des pièces maitresses d'Aix la saison dernière.

Au niveau des transferts, Lyon a profité de la disparition de Challes pour faire signer 7 anciennes joueuses du club savoyard. Avec Laurent BUFFARD aux commandes, le LBF espère faire de belles choses la saison prochaine, sous la houlette d'Audrey SAURET.

Bien que promu, Perpignan n'a pas l'intention de faire de la figuration pour sa première saison dans l'élite du basketball féminin hexagonal. Ainsi, François GOMEZ a appelé Elodie BERTAL, qui revient de maternité, mais aussi Diandra TCHATCHOUANG. Les 2 Françaises joueront en compagnie de l'internationale croate Iva CIGLAR ou l'internationale australienne Aby BISHOP, toutes deux ayant disputé les Jeux Olympiques de Londres.

Après une saison en Ligue 2, Toulouse est de retour. Son coach Matthieu CHAUVET a fait avec les moyens du bord au niveau du recrutement avec par exemple la jeune Lituanienne Inesa VISGAUDAITE ou l'Américaine Demetress ADAMS.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laurent Jeannas 217856 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines