Magazine Côté Femmes

Les lectures de l'été - BD (2/2)

Par Lisbeth_hugen

J'essaie de me remémorer les moments de détente dans ma chaise longue, prenant le temps de lire et de ne rien faire ! L'occasion rêvée de vous faire part des deux autres BD que j'ai lues pendant mes vacances : Mauss et Chroniques de Jérusalem (je ne mets pas de photo de gâteau pour éviter toute déconcentration). Deux BD superbes que je conseille vivement !

Quelle joie de retrouver Guy Delisle. Je crois que je suis aussi de plus en plus fan de cet auteur, dessinateur. Dans Les chroniques de Jérusalem, Guy Delisle nous raconte son année passée à Jérusalem. Sa femme qui travaille pour MSF a été envoyée là-bas. Il nous raconte son quotidien, la complexité de cette ville liée à son histoire : les nombreux check-points, les difficultés de sortir puis de rentrer à nouveau dans le pays, les fautes diplomatiques à ne pas commettre, la place et la cohabitation des religions... Guy Delisle nous fait découvrir Israël à travers son regard et ses expériences : un récit de voyage fort et intense qui nous fait découvrir le pays autrement.

Comment raconter au mieux l'holocauste ? Voilà une question qu'Art Spiegelman s'est posée à de multiples reprises. Il a pris la décision de nous le conter par le prisme de son père. Dans cette BD, il nous raconte les entretiens complexes voire conflictuels qu'il conduit avec son père pour accoucher de cette BD et mettre en scène l'Histoire de la seconde guerre mondiale et l'histoire de sa famille, des juifs polonais. Art Spiegelman dessine l'indicible et atténue l'atrocité en remplaçant les hommes par des animaux ; les juifs sont des souris et les allemands nazis des chats. Bien que ce procédé permette de prendre un peu de distance avec les horreurs de la guerre, on reste profondément marqué par le calvaire (le mot est encore très faible) traversé par Vladek et Anja Spiegelman (les parents d'Art). Le récit est extrêmement riche, mettant en lumière tous les dessous de la guerre, les combines pour essayer de s'en sortir, les horreurs perpétuées et la peur qui est toujours présente, ne laissant jamais aucun répit. Une BD à lire, à relire, à offrir.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lisbeth_hugen 1363 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte