Magazine Poésie

Sri Aurobindo

Par Unpeudetao

« Le courage et l’amour sont les seules vertus indispensables ;
Même si toutes les autres sont éclipsées ou endormies,
Ces deux-là garderont l’âme vivante. »

« Tu penses que l’ascète
Dans sa cave ou sur le sommet de sa montagne
Est une pierre et un fainéant.
Qu’en sais-tu ?
Peut-être emplit-il le monde
Des puissants courants de sa volonté
Et la change-t-il par la pression de son état d’âme. »

« Celui qui acquiert pour lui seul acquiert mal,
Même s’il appelle cela ciel et vertu. »

« Quand tu te prends à mépriser quelqu’un,
Regarde dans ton cœur et ris de ta folie. »

« Je deviens ce que je vois en moi même.
Tout ce que la pensée me suggère, je peux le faire,
Tout ce que la pensée me révèle, je peux le devenir.
Telle devrait être l’inébranlable foi de l’homme en lui-même,
Car Dieu habite en lui. »

« L’amour de Dieu et la charité envers les hommes
Est le premier pas de la sagesse parfaite. »

« Ne te soucie point du temps ni du succès.
Joue ton rôle,
Que ce soit pour échouer ou pour prospérer. »

« Le monde entier est mon sérail
Et chaque être vivant en lui,
Chaque existence inanimée,
Est l’objet de mon ravissement. »

« J’ai échoué, dis-tu.
Dis plutôt que Dieu décrit des cercles
Autour de Son but. »

*****************************************************
 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Unpeudetao 369 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine