Magazine High tech

BeBook renaît avec le Pure, mais pour combien de temps ?

Par Ebouquin

BeBook renaît avec le Pure, mais pour combien de temps ?

2012 aura été une année difficile pour Endless Ideas, la société qui commercialise les produits de la marque BeBook. Après avoir frôlé la faillite, l’entreprise a rapidement été rachetée par BAS Group et revue sa stratégie. Du coup, plus de BeBook Mini, BeBook Live Tablet et BeBook Club. La gamme ne consiste plus qu’en un seul modèle, entrée de gamme, le BeBook Pure.

Le Pure ressemble à s’y méprendre à un Kindle 4 à la différence que son écran est un E-Ink Vizplex (600×800 pixels avec 16 niveaux de gris) et non pas un Pearl. Le processeur 600Mhz fait pâle figure face à la dernière génération de composants qui équipent les produits concurrents. Pour connecter l’appareil, il faut le brancher en USB car il n’est pas occupé de connexion Wi-Fi. En revanche, les 4 Go de mémoire interne (extensible par carte MicroSD jusqu’à 32 Go) sont supérieurs à la norme habituelle (2Go en général). Si l’autonomie est classique, la quantité de formats lisibles avec le Pure est à son avantage (TXT, PDF, EPUB avec ou sans DRM, PDF, FB2, HTML, RTF, MOBI).

Reste le prix de vente de l’appareil, déjà disponible en en Hollande, trop élevé : 99 €. Pour ce prix, l’utilisateur peut acquérir un Kindle 4 ou un Kobo avec un écran tactile. Cela dit, la stratégie de BeBook est habile : le BeBook Pure est uniquement distribué sur des marchés où les géants du livre numérique ne sont pas présents. Mais est-ce que cela suffira à faire de Pure un succès commercial ? Rien n’est moins sûr.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ebouquin 10420 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines