Magazine Santé

CANCER du SEIN: L’obésité accroît de 50% le risque de décès – Cancer

Publié le 28 août 2012 par Santelog @santelog

CANCER du SEIN: L’obésité accroît de 50% le risque de décès  – CancerMême quelques kilos de trop, sans aller jusqu'à l'obésité sévère sont associés, avec cette étude de l'Albert Einstein College of Medicine à un risque accru de 30% de récidive et de 50% de décès prématuré, lié au type le plus commun de cancer du sein. Des conclusions sans appel, publiées dans l'édition du 27 août de Cancer, la revue de l'American Cancer Society. Car, en dépit d'un traitement optimal, la graisse corporelle en surplus entraîne des changements hormonaux et une inflammation qui favorise la récidive et la propagation de ces cancers du sein.



Les femmes atteintes d'obésité au moment du diagnostic d'un cancer du sein ont un risque accru de décès prématurépar rapport aux femmes de poids normal. Le Dr Joseph Sparano, de l'Albert Einstein College of Medicine (Bronx, New York) a comparé les résultats de santé de patientes obèses ou en surpoids avec ceux d'autres femmes atteintes de cancer du sein de stade I à III qui avaient participé à 3 études du National Cancer Institute. Au départ de l'étude, les patientes ne présentaient pas d'autre problème de santé important, ce qui a permis aux chercheurs de bien évaluer l'influence de l'obésité sur la récidive du cancer et la survie.


Vrai dans le cancer du sein à récepteurs hormonaux positifs : Les chercheurs constatent que l'augmentation de l'IMC entraîne une augmentation significative du risque de récidive du cancer et de décès, malgré un traitement optimal, par chimiothérapie ou hormonothérapie. Cette relation est constatée dans le cancer du sein à récepteurs hormonaux positifs, le type le plus commun de cancer du sein représentant les 2 tiers de tous les cas de cancer du sein. « Nous constatons que l'obésité au moment du diagnostic du cancer du sein est associée à un risque accru d'environ 30% de récidive et de près de 50% de décès malgré un traitement optimal », résume le Dr Sparano. Les thérapies pouvant interférer avec les changements hormonaux et l'inflammation causés par l'obésité peuvent donc contribuer à réduire le risque de récidive.


Des résultats qui vont dans le sens d'une récente étude publiée ce mois-ci dans la revue Breast Cancer Research and Treatment qui suggérait déjà que l'obésité accroît de 40% le risque de second cancer, soit second cancer du sein, localisé dans l'autre sein ou le même, soit cancer de l'endomètre ou colorectal.


Source: CANCER published online : 27 AUG 2012, DOI: 10.1002/cncr.27527Obesity at diagnosis is associated with inferior outcomes in hormone receptor-positive operable breast cancer


CANCER du SEIN: L’obésité accroît de 50% le risque de décès  – Cancer
Accéderaux dernières actualités sur le Cancer du sein


Lire aussi: CANCER du SEIN: L'obésité facteur de risque confirmé de récidive


L'OBÉSITÉ liée à un risque accru de 50% de cancer colorectal


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine