Magazine F1/moto

6 Heures de Silverstone: ADR-Delta vainqueur, Signatech-Nissan sur le podium !

Publié le 28 août 2012 par Samourai @samourai59

Les ORECA 03 ont brillé lors de la quatrième manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA : ADR-Delta s’impose, Signatech-Nissan se classe dans le Top 3 tandis que Pecom Racing termine le quarté de tête.

Après plusieurs succès en European Le Mans Series et Intercontinental Le Mans Cup, la ORECA 03 a décroché sa première victoire en Championnat du Monde d’Endurance FIA. Sur le podium des 6 Heures de Spa, ADR-Delta est cette fois monté sur la plus haute marche à l’issue d’une brillante prestation, John Martin, Tor Graves et Jan Charouz menant 118 des 183 tours couverts en catégorie LMP2. Une autre ORECA 03 figure sur le podium, la n°26 du team Signatech-Nissan, qui termine troisième avec Nelson Panciatici, Pierre Ragues et Roman Rusinov. Pecom Racing a également pointé aux avant-postes, Luis Perez Companc, Soheil Ayari et Pierre Kaffer finissant quatrièmes. Parmi les plus rapides, Murphy Prototypes se classe au neuvième rang après différents incidents.

« ORECA a gagné à plusieurs reprises à Silverstone par le passé et je suis heureux de voir des teams alignant un châssis ORECA sur ce podium » explique Hugues de Chaunac, Président du Groupe ORECA. « Trois ORECA 03 dans les quatre premiers, dont deux sur le podium, c’est un super résultat. Félicitations aux différentes équipes. ADR-Delta a réalisé une très belle course pour décrocher la victoire, tout comme Signatech-Nissan pour le podium, juste devant Pecom Racing. Murphy Prototypes n’a pas été en réussite, mais je ne doute pas que le team sera aux avant-postes sous peu. La ORECA 03 a été à la fois compétitive et fiable : cela confirme les bonnes performances réalisées depuis le début de la saison

Troisième sur la grille, ADR-Delta s’est rapidement emparé de la deuxième place, dès le 5e tour. John Martin a régulièrement réduit l’écart sur le leader pour finalement passer en tête après 1h30 de course. Avec ensuite Tor Graves et Jan Charouz dans le baquet, l’équipe britannique n’abandonnera les commandes que lors des phases de ravitaillement. Au cœur d’une catégorie particulièrement relevée, ADR-Delta s’impose pour moins de six secondes à l’issue d’une épreuve de six heures très disputée au cœurs de laquelle le team n’aura commis aucune erreur

« C’est super de gagner ici » confie John Martin après ce succès. « J’habite de l’autre côté de la route, donc c’est comme une deuxième maison pour moi. Nous sommes compétitifs depuis le début de la saison et c’est bien d’obtenir enfin cette victoire. Nous savions que nous devions travailler quelques points après Le Mans et c’est ce que nous avons fait. Cela paie. La bagarre avec Starworks a été belle et la voiture a été performante tout au long de la journée. »

Sixième et douzième au départ, Signatech-Nissan est remonté dans la hiérarchie au fil des relais. Pilotée par Franck Mailleux, Olivier Lombard et Jordan Tresson, la n°23 a longtemps pointé dans le Top 5. Le trio a toutefois été contraint à l’abandon après un incident de course au cours de la cinquième heure. C’est la voiture sœur, la n°26 de Nelson Panciatici, Pierre Ragues et Roman Rusinov, qui a ensuite pris le relais. Dans le quarté à la mi-course, l’équipage s’est hissé sur le podium provisoire durant le dernier tiers de l’épreuve pour finalement décrocher la troisième place après une âpre bataille. Preuve de la performance de l’équipe de Bourges, la n°26 termine à moins de 30 secondes des vainqueurs. Cette troisième position récompense les efforts du team Signatech-Nissan

Après un podium aux 24 Heures du Mans, Pecom Racing est passé proche d’un nouveau Top 3. Après un excellent départ de Pierre Kaffer, du septième au quatrième rang, l’équipe argentine a perdu quelques secondes dans un tête à queue en fin de deuxième heure. Elle a ensuite comblé son retard pour retrouver le quarté : après le relais de Luis Perez Companc, Soheil Ayari s’est offert un beau duel avec Martin Brundle. Les trois hommes terminent finalement au pied du podium et glanent de précieux points au championnat.

Habituellement engagé en European Le Mans Series, Murphy Prototypes a vécu une journée frustrante. Après avoir perdu plusieurs places suite à un accrochage intervenu dans le premier virage, le team irlandais était de retour aux affaires. Mais c’est ensuite la perte d’une roue et deux incidents de course qui ont coûté un précieux temps à Brendon Hartley, Warren Hughes et Jody Firth. Le trio coupe néanmoins la ligne d’arrivée dans le Top Ten, au neuvième rang.

Yves Lefevere(Communiqué presse communication Oreca)
Photos: Jean Michel Le Meur

Blog de pitlanenews :Pit Lane News, 6 Heures de Silverstone: ADR-Delta vainqueur, Signatech-Nissan sur le podium !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Samourai 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines