Magazine Asie

Où est passé le romantisme, bordel ?

Publié le 28 août 2012 par Asianmike
Dans notre revue de presse quotidienne, deux sujets nous ont marqués aujourd'hui. Le sondage du leader mondial des préservatifs, Durex pour ne pas le nommer, sur l'infidélité qui place en très très bonne position les Thaïlandais et la déclaration de cet homme politique thaï conseillant aux femmes de son pays d'épouser un farang pour avoir une meilleure vie. On est bien loin du romantisme à l'eau de rose de la fin de Thoranee Nee Nee Krai Kong, le dernier thaï lakorn qu'on a regardé.
Durex publie chaque année un sondage sur la thématique du sexe qui sucite souvent beaucoup de réactions. Celui de ces derniers jours ne déroge pas à la règle. Plaçant les hommes thaïlandais comme les plus infidèles du monde alors que leurs homologues féminines pointent en seconde place derrière les femmes ghanéennes, l'enquête a été réalisée sur 29 000 personnes de 36 pays. Alors, j'entends déjà certains dire, "tiens, il n'y a que 36 pays dans le monde ?". Dans celui de Durex oui apparemment ! Non mais peut-être que comme pour la Coupe du monde de football, il y a eu des phases de qualifications dont seules 36 nations sont sorties pour l'affrontement final. On sait pas. On d’ailleurs n'a pas réussi à avoir la place de la France qui n'a pas du passer les éliminatoires. Ou peut-être que les amants français avaient entamé une grève lors de ce sondage...
Infidelité
Et le même jour, un article révèle les propos de Sunai Julphongsathorn du Pheu Thai, parti politique actuellement au pouvoir en Thaïlande dont le Premier Ministre est une femme ( et c'est une première pour le pays ) qui joue Huggy les bons tuyaux ou plutôt Huggy les bons conseils et invite les femmes thaïlandaises à épouser un farang pour avoir une meilleure vie. Précisant "Un allemand, un Suédois ou un Norviégien". Scandaleux ! Nous sommes choqués ! Non, c'est vrai. "Et les Français, ils ne sont pas assez bien ?" Ayez un mari occidental et leur gouvernement vous donnera tout gratuitement qu'il dit en substance le monsieur. Toujours généreux en conseils, il poursuit en suggérant implicitement que la meilleure manière d'apprendre une langue étrangère est de coucher avec un farang. Pour les mots de base, savoir dire "oui" essentiellement, en fait, il faut reconnaître que ça peut aider. Il y a peu de situations où le mot est répété aussi souvent. On ne va pas être hypocrite, il n'y a pas eu besoin de Sunai Julphongsathorn pour que certains pensent comme lui et mettent son conseil en pratique mais de là à ce qu'un politicien l'évoque comme une solution à la pauvreté, c'est affligeant. Lui se défend d'avoir voulu insulter les femmes de son pays. Il voulait juste dire qu'il espère que la Thaïlande ait un système social d'entraide et solidarité aussi généreux que ceux des pays occidentaux. Le dire à sa façon....
Voir l'article de Coconuts Bangkok sur le sujet

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Asianmike 7290 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines