Magazine

Saint-Martin de Cuzorn, l'église de notre village

Publié le 02 septembre 2012 par Mpbernet

La lecture de la synthèse de l'inventaire des richesses de notre région permet de re-découvrir des édifices que nous croyons familiers, et qui nous surprennent encore...

P1070773

L’église Saint Martin domine la vallée où s’est installé le village « moderne » de Cuzorn, au plus près des voies de communication et en contrebas des vestiges du château médiéval, au hameau de Gibert. Avec son clocher-porche octogonal flanqué d’une petite tour crénelée recelant l’escalier à vis conduisant aux cloches, elle semble caractéristique du mouvement de construction entamé à la fin du XIXème siècle et qui peupla le territoire d’édifices conçus sur catalogue, telles les églises de Libos ou de Fumel.

P1070777

P1070774

P1070776

P1070775

Mais, outre le fait que nous y avons de merveilleux souvenirs puisque c’est dans cet édifice isolé que nos filles Anne-Christine et Victoire se sont mariées, Saint Martin recèle un joyau bien caché d’architecture romane de la fin du 11ème siècle. Pour le voir, il suffit de contourner le chemin qui monte à droite, le long du petit cimetière et de regarder le chevet de l’église romane originelle : une abside et ses deux absidioles couvertes de lauzes.

A la jointure de la corniche et de la toiture, une succession de modillons sculptés et de métopes perforées. Des termes techniques savants pour désigner les parties en relief et les parties planes, ici percées de trous réguliers, entourés de fines cannelures concentriques. Les experts en histoire de l’art roman ne sont pas d’accord entre eux pour dire d’où provient cette sorte de décoration : on la retrouve dans la vallée de la Lémance à Saint Front, Blanquefort, Monsempron, mais aussi dans le bordelais à St Georges de Montagne et Cornemps, plus loin le long du Lot à Duravel et dans la vallée de la Thèze… et à Périgueux. On suppose que l’origine pourrait aussi venir des tailleurs de pierre de Moissac, tant il est vrai que les chantiers des églises romanes s’échangeaient volontiers les artisans et se copiaient l’un l’autre …

Bref, de quoi nous fournir de nouveaux prétextes pour aller voir et revoir ces églises romanes, dont nous ne nous lasserons jamais !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mpbernet 50874 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte