Magazine Histoire

La réforme religieuse d'Imhotep, Thot (10)... en Égypte ancienne !

Par Aimejc @aime_ankh
 ankh hiero  w.aime-free.com
 Source de l'article. 
  Scene-de-psychostasie-sur-un-papyrus-de-la-XVIIIe-dynastie.jpg Scène de psychostasie sur un papyrus de la XVIIIe dynastie. Thot apparaissait sous sa forme simiesque ! Louvre."Celui qui vient en paix"  
Alors que pharaon :
- Se nommait encore "le serviteur d'Horus",
- Que son mastaba représentait les prémices des pyramides...   
Alors que pharaon régnait en maître absolu :
- Sur les Hommes,
- Sur les choses,
- Sur les terres...
Pharaon rêvait déjà d'éternité, en se faisant construire un tombeau prêt à défier le temps !
Imhotep...
Cet homme de génie... 
Ce concepteur...
Bronze d'Imhotep - Epoque Ptolémaïque - Musée Condé - C Bronze d'Imhotep. Époque Ptolémaïque. Musée CondéPréambule...  Un petit rappel, si cela vous est nécessaire : 
Pour en savoir davantage sur ce grand personnage que fut Imhotep, je vous convie donc à suivre les liens (en jaune) : ceux-ci correspondent à des articles édités précédemment !
Qu'avons nous donc découvert sur ce grand personnage d'Imhotep jusqu'à présent ?
Nous sous sommes posés certaines questions, à savoir :
 
− Son l'hypogée  ?
− Ses artefacts ?
Sa nature divine, venait-elle du nétèr Ptah 
− Il fut sans doute le premier à pratiquer la momification...
Par amour pour sa jeune épouse, il aurait inventé cette technique... 
Un savoir universel ! 
• Architecte, mais pas seulement... 
• Médecin,
• Ami du pharaon,
• Premier ministre (le terme de vizir n'est pas encore usité, il faudra attendre le règne de Snéfrou pour cela) du pharaon Djoser, mais il en avait toutes les fonctions,
• Grand prêtre,  
• Magicien,
• Astrologue,
• Philosophe,
Écrivain,
• ... 
Le premier constructeur :
• De la pyramide à degrés...  
− La réforme religieuse d'Imhotep, Horus l'ancien...
• Ne pas confondre Horus l'ancien et Horus le jeune ! 
• Il tenait la première place de l'hénothéisme égyptien avec Seth !
 
La réforme religieuse d'Imhotep, l'Horsaïsis...
• Ce fut l'héritier d'Osiris !
• Horus-Shed...
 
La réforme religieuse d'Imhotep, Seth...
• Une nouvelle mythologie s'implanta...
Et ceci se passa certainement entre la IIIe et la Ve dynastie... 

  Egypte0097-copie-1  Une  version Imhotepienne du mythe d’Osiris…   Imhotep est connu comme ayant été : - Le vizir de Djoser, - Et pour avoir conçu la première pyramide en pierre.
Mais, il semble aujourd'hui, qu'il fut également un réformateur religieux !
Celle d'Osiris :
- Une symbolique de renaissance,
- De quête... - De reconstitution, à savoir le corps d’Osiris.

Le Nétèr principal était Isis, mais aussi Anubis qui participa activement à la recherche… ; mais elle se sacrifia en s’écorchant pour réchauffer l’Osiris avec sa propre peau.

Nephtys y jouait un rôle secondaire mais paradoxalement de première importance : ce qui peut paraître une antinomie, mais tel était bien le cas, la sœur d’Isis était aussi reconnue comme femme de Seth. Ce dernier assassin de son frère Osiris, symbolisait la "face noire"…
La conception de l’Horus, par le sexe en Kemet ou terre noire de l’inondation à valeur symbolique… Ce dernier, son sexe, était le seul membre non retrouvé par les Trois nétèrou (Isis, Nephtys et Anubis) et Isis était fécondée par la Terre d'Égypte symbolisée par ce phallus, fait avec Kemet (ou terre noire de l’inondation).
 → Imhotep avait ainsi construit un conte symbolique, où chaque intervenant réglait en quelque sorte la psyché collective, et où les nétèrou était presque davantage : - Des "principes", - Que des divinités.  Je pense notamment à la Maât et à sa règle !

 L’on peut rassembler les pensées :- Panthéistes Tolandienne (disciple de Spinoza),Tout était en Dieu, et Dieu en tous !- Et, les conceptions Imhotepiennes…"Le Tout est dans Tous et Tous dans le Tout" En partant du principe que toute "la substance" se décomposait nécessairement, le plus petit d'entre eux : - Était incréé,
- Et fut indestructible,
- Donc immortel, ce qui revenait en vérité au principe du Divin !
(La Divinité étant : incréé, et immortelle.) 
Djehouti (DHwtii), le Verbe et la Sagesse !
Origine probable mais sans certitude : Djehout i.e. un endroit inconnu ! 
Hopfner en 1914 sembla suggérer que Djehout proviendrait tout naturellement du nom de l’Ibis : la signification de thot "serait, avec toute les précautions d'usages" :
"qui a la nature de l’Ibis"  L’Ibis a un long bec courbé. 
C'est nous le savons bien, un bel échassier :
→ L'ibis blanc qui devait correspondre à l'oiseau de Thot !
L'ibis noir, le plus vénéré probablement du au fait qu'il s'attaque aux serpents ! 
Dans l’Ancien Empire... On peut y rencontrer la liaison de l'ibis et de Thot !  Et, ceci dès la première dynastie...  Les ailes de Thot devaient transporter pharaon défunt au-dessus du Fleuve Céleste !
Et ce fameux Ibis !
→ Il se nourrissait dans les marécages, ainsi il est classé comme limicole !
De par son bec courbé il fouillait l'eau et la vase à la recherche de vers, poissons, crustacés, grenouilles, crustacés, graines…
Il peut être également charognard !
→ Les parents nichant sur les hauteurs des arbres, couvent trois œufs, à tour de rôle.
→ Il vole lentement, en groupe : cependant il n’est pas migrateur, se déplaçant que sur de faibles distances !
L'Égypte actuelle est exempt de ces superbes oiseaux ! Ils ont totalement disparus au milieu du 19e siècle de notre ère, quand avait commencé à disparaître les marécages des bords du Nil.
Ce fut également le nom d'un nome (au total il y en avait 42) : nome de l'Ibis (bḥˁ).
Il portait le numéro 15 sur les 20 de la Basse-Égypte. 
Le choix de l'Ibis ?
L’Ibis se perche toujours en hauteur ! 
Son bec courbé pourrait avoir suggéré le croissant de la nouvelle lune... 
De plus, il lui permet de se nourrir ! 
Ainsi, l'observation de leur milieu naturel les auraient peut être conduit à comparer le mouvement du bec dans le limon, cherchant quelques pitances aux  comportements :
- Du pénis,
- Du calame,
-... Nous pourrions y voir une analogie entre : - Fertilisation de notre pensée de par l’écriture (comme la lecture d'ailleurs...), - Comparée à la reproduction humaine ou animale...
Nonobstant cela...
Il semblerait que Thot fut le fruit de divers syncrétismes en date de l’ère prédynastique !
Sa naissance fut relatée dans un texte à Edfou : 
"Au sein de l'océan primordial apparut la terre émergée.   Sur celle-ci, les Huit vinrent à l'existence.   Ils firent apparaître un lotus d'où sortit Rê, assimilé à Shou. Puis il vint un bouton de lotus d'où émergea une naine, auxiliaire féminin nécessaire, que Rê vit et désira.   De leur union naquit Thot qui créa le monde par le Verbe."
thot   Il fut :
- Le nétèr de la sagesse,
- Mais également, le scribe des nétèrou,
- Et le maître des écritures sacrées que l'on adulait à Hermopolis-Parva, en Basse-Égypte : c'était me semble-t-il Per-Djéhouti, "La maison de Thot" !
Cette ville était située dans le delta ! 
Thot devait avoir alors cette forme de nétèr-babouin... 
Il partit ainsi, sous cet aspect de babouin, au coté de la terrible lionne, soeur de Shou, fille de Rê...
Quant au niveau des textes des pyramides, on la vit sous l'aspect d'un homme avec une tête d'ibis !
Il devait participer au grand tribunal, lors du dernier jugement !
Il inscrivait dès lors son rapport quant à la comparaison du poids entre l'âme du défunt  cette légère de la plume de Maât...
On lui connaît une épouse : Shésat !
Il fut :
- Lié à la lune...
- Mais aussi au grand nétèr que fut Ptah de par son verbe et la sagesse de ses paroles !
- Son verbe fit de lui un grand avocat. Il s'en servit d'ailleurs afin de défendre Horus auprès de l'ennéade afin qu'il puisse retrouver son trône, en tant qu'héritier d'Osiris...

  http://www.toutankharton.com/IMG/jpg/thot_et_croissant_lunaire-2.jpg Thot et le croissant lunaire. Source
 
  Clé de VIE  
Désinences... prochainement sur le même sujet, à savoir Imhotep..
 
- Le grand nétèr du verbe et de la sagesse, Thot...
- Le nétèr de la renaissance, Osiris,
- ...
 
A fin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :
  
   • Sources...  
 
Christiane Desroches Noblecourt, Le Patrimoine de l'Égypte ancienne, publication Edhasa, 2006.  
 
Claudine Brelet-Rueff : "Les médecins sacrées" Paris, éd. Albin Michel, 1991, P.28
 
Breasted JH, The Edwin Smith Surgical Papyrus, University of Chicago Press, 1930
 
Allen JP, The Art of Medicine in Ancient Egypt (translation), Yale University Press, 2005.
 
Michel Baud, Djoser et la IIIe dynastie, Pygmalion, 2002 
 
   • Sitographie...
 
http://www.bubastis.be/art/musee/marseille_03.html
 
Wikipédia
 
   • Taggé avec...
 
Pharaons et personnalités en Égypte antique ! 
Autres articles qui pourraient vous intéresser : 
 
Qu'est-il advenu...? Imhotep (1) en Égypte antique !
 
Bon, cultivé et inspiré... Imhotep (2) en Égypte antique ! 
 
Fils de Ptah, Imhotep (3) : en Egypte antique !
 
Imhotep médecin (4) : en Égypte antique !
 
Un génie au savoir universel... Imhotep (5) : en Égypte antique !
 
Le "pharaon" de pierre... Imhotep (6)... en Égypte ancienne !
 
Tentative de stabilisation de la pyramide de Djoser... l'Égypte ancienne !
 
La réforme religieuse d'Imhotep, Horus l'ancien... Imhotep (7)... en Égypte ancienne !
 
La réforme religieuse d'Imhotep, Horsaïsis... (8)... en Égypte ancienne !
 
La réforme religieuse d'Imhotep, Seth... (9)... en Égypte ancienne !

Clé de VIE Apophtegme - Pascal Vernus. 
Sagesses de l'Égypte pharaonique (Paris 2001) extrait tiré du site www.clio.fr   
 
"Assurer le culte funéraire de ses parents, fonder une famille, respecter les règles du savoir vivre et les convenances ; adresser une prière matinale au disque solaire, mais aussi éviter de truquer les mesures ou de déplacer les bornes du champ ; ne pas faire payer le péage du bac un pauvre ; aider la veuve et l'étranger…   À un plus haut niveau, respecter l'ordre établi, faire preuve de réserve et de modestie : voilà ce que tout jeune Égyptien bien né devait apprendre de la bouche de son père, ce que toute personnalité reconnue devait transmettre aux jeunes générations.   Ces recueils didactiques, ces "sagesses", sont aujourd'hui une source irremplaçable de documentation sur la société égyptienne et sur ses normes éthiques."    
Fichier en PDF 
 
La réforme religieuse d'Imhotep, Thot 10 ... en Égypte a La réforme religieuse d'Imhotep, Thot  (10)... en Égypte ancienne !  
 
Vie, Santé, Force !  (V.S.F)   aimé     jean-claude

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aimejc 12452 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte