Magazine Médias

Nous n’avons pas besoin de l’État, devenez anarchiste !

Publié le 02 septembre 2012 par Copeau @Contrepoints

Avez-vous tourné anarchiste ? Je veux dire, avez-vous abandonné l’idée selon laquelle le gouvernement fait ce que nous (la société) serions incapables de faire ? Des millions d’individus ont franchi le pas.

Par Jeffrey Tucker, depuis les États-Unis.
Article paru initialement en anglais sur Laissez Faire Books.

Nous n’avons pas besoin de l’État, devenez anarchiste !
Avez-vous tourné anarchiste ? Je veux dire, avez-vous abandonné l’idée selon laquelle le gouvernement fait ce que nous (la société) serions incapables de faire ? Des millions d’individus ont franchi le pas.

Je l’ai fait il y a des années, et ça m’a épargné une montagne de déception, d’argent et de temps.

Arriver à ce point peut être une formidable aventure intellectuelle – une de celles qui n’en finissent pas.

Sur Laissez Faire Todayj’ai publié l’introduction à l’ebook de la semaine : The conscience of an Anarchist de Gary Chartier. L’auteur de cette introduction est Jacob Huebert, un avocat qui a suivi le même cheminement intellectuel que Chartier, moi et des millions d’autres.

À quel point ce travail est-il significatif ? C’est l’aboutissement de plusieurs siècles d’avancées intellectuelles. C’est un manifeste, mais ne vous attendez pas à des effets de manche ou des platitudes polémiques. L’auteur écrit de façon posée et mesurée, argumentant ses opinions du début à la fin. Il termine en estimant le rôle qu’une personne lambda peut jouer pour faire avancer les choses.

Après avoir lu l’introduction de Huebert, pensez à rejoindre le Laissez Faire Club pour 10$ par mois (si vous n’êtes pas déjà membre) et ainsi accédez à ce livre et l’ensemble de nos archives, et bien plus encore.

Au lycée – ah ces années d’insouciance où on poursuit de vieilles idées dépassées – j’ai assisté à des rassemblements politiques, créé ma section, hurlé contre nos opposants, fait pression sur mes camarades pour qu’ils les intimident, observé sans cesse les réussites et les ratés, lisant et répétant comme un perroquet les inepties du parti, et j’ai même payé des gens pour qu’il me sauve la mise.

Puis, un jour, j’ai réalisé que j’avais été trahi.

Puis, j’ai jeté un œil à l’histoire. C’est toujours la même chose. La politique n’amène jamais le résultat escompté. Pourquoi ? Après avoir lu Ludwig Von Mises, Henry Hazlitt, et Murray Rothbard, l’évidence m’apparut : le gouvernement ne fait rien que le marché ne puisse faire en mieux.

J’ai fait une liste dans mon esprit : aider les pauvres, assurer la santé des personnes, fournir une éducation, construire des routes, fournir une retraite, susciter la vertu, stimuler l’économie, assurer la sécurité des personnes. Le système judiciaire est aussi un bordel sans nom, et les personnes ont recourt à des solutions privées… et lucratives.

De plus, le gouvernement fait des choses qui ne devraient pas exister : donner des privilèges à une élite, bombarder des gens innocents, intervenir dans des affaires où il n’a rien à faire, taxer des personnes pauvres, et déprécier la monnaie.

Finalement, j’ai abandonné et embrassé une idée marginale à l’époque mais qui gagne du terrain aujourd’hui : nous n’avons pas besoin de l’État. Peu importe les problèmes qui existent dans le monde, ils sont mieux réglés par les personnes elles-mêmes, autant que faire se peut. Les politiciens et les bureaucrates n’apportent rien et sont la cause d’innombrables malheurs.

Quelle libération ce fut ! C’était un peu effrayant au début. Puis, ça devint plus facile. Le monde commença à avoir plus de sens. Cette étape permit de mettre les événements en perspective. Je pouvais comprendre les choses pour ce qu’elles étaient, sans la déformation du prisme politique. J’ai compris que je devais être responsable de ma propre vie plutôt que de compter (parfois mortellement) sur les rêves utopiques d’un autre.

---

Article original. Traduction Xelectro/Contrepoints.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Copeau 583999 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog