Magazine Entreprendre

Volonté d’un homme qui a su battre l’impossible [Success Stories]

Publié le 02 septembre 2012 par Hinds @Hindoun

Si tu dis « Je suis là ». Alors sois sûr que tu es, effectivement, là.

Ammar Bogis. Une grande force de volonté.

Il nous arrive de temps à autre de s’affaiblir devant le moindre obstacle et de se plaindre de la situation. Mauvais environnement, manque de moyens, etc. Quelques uns réagissent et continuent à lutter, tandis que d’autres succombent facilement devant la moindre difficulté.

Quand j’ai écouté l’histoire de Ammar,  j’ai voulu absolument la partager avec vous sur le blog. Un modèle vivant de réussite dans tout les sens pour toute personne qui désespère devant le moindre problème. Ammar a pu non seulement  franchir toutes les barrières qui pouvaient l’empêcher de vivre comme une personne normale, mais il a surtout su BATTRE L’IMPOSSIBLE avec sa force de VOLONTÉ.

Voici la vidéo du Film de Ammar. Un court métrage dans lequel on décrit brièvement sa vie et ses pensés. Un exemple vivant qui démontre que la Foi et la Volonté peuvent créer l’impossible.

P.S: la vidéo offre seulement une traduction en anglais, mais vous pouvez lire la traduction en français juste après.

Volonté d’un homme qui a su battre l’impossible [Success Stories]

Click here to view the video on YouTube.

Le Médecin: Monsieur Haitem, je suis navré de vous annoncer que les analyses de votre fils indiquent qu’il est atteint d’une maladie très rare nommée « Werdnig Hoffmann ». Cette maladie provoque la paralysie de tous les muscles du corps sauf des yeux et de la langue.

La Mère: Qu’est-ce qu’il dit?

Le Médecin: Généralement, ceux qui sont atteint par cette maladie ne parviennent pas à survivre plus de deux ans. Je souhaite le meilleur pour votre fils.

La Mère: qu’est-ce qu’il a dit?

Le Père: Que du bien. Tout ira bien « Inchaa Allah »

Ammar: Cette scène a eu lieu il y a 26 ans… Dans le temps, j’avais deux mois.
Dieu soit loué… Ce qu’avaient dit les médecins n’était pas tout à fait exacte…
Comme vous le voyez, j’ai pu survivre plus de deux ans.
Et bien sûr, mon Père avait raison quand il avait dit que tout ira bien, parce que Dieu ne choisi que ce qui est bien.
(Le Film de AMMAR)
J’ai vécu pendant 26 ans comme n’importe quelle personne normal,
Mais les défis auxquels j’avais fait face étaient énormes.
J’avais commencé l’école aux États-Unis où j’y vivais dans le temps,
jusqu’à la 3ème année, j’assistais à des écoles ordinaires, et qui ne sont pas conçus pour les élèves handicapés.
Quand je suis venu ici, j’ai été choqué. Je n’était accepté dans aucune école.
Mon Grand père avait durement essayé jusqu’à ce qu’il ait pu convaincre l’un des directeurs d’école de m’inscrire en tant qu’élève affilié
Et pourtant, j’étais un étudiant d’honneur quand je vivais au États-Unis. Mais ici on voulais me forcer à fréquenter des écoles pour les attardés mentaux.
Mais Dieu soit loué, j’ai pu obtenir mon diplôme de secondaire avec une mention de 96%, et apprendre le Saint Coran en 2 ans
(Faculté des Médias)
Malheureusement, il reste encore des esprits retardés qui ne savent pas comment traiter avec des personnes handicapées.
Pourtant, je n’ai pas été ébranlée par une telle réaction, parce que mes objectifs étaient beaucoup plus grands.
J’avais obtenu mon diplôme supérieur avec mention d’honneur. Le premier de ma classe, le premier de la faculté, le premier pour tous ceux qui doutaient de mes capacités.
Parfois, la réalité peut être plus magique que les films et les romans.
J’avais beaucoup beaucoup de rêves… mais surtout devenir journaliste… et effectivement j’avais pu atteindre ce rêve et le rendre une réalité sur le plan sportif en Arabie Saoudite.
J’ai toujours aimé les défis. J’ai toujours adoré les obstacles. Et le football contient tout les défis et les plus durs obstacles. C’est ce qui m’a fait aimé ce sport.
La vie est pleine de défis, et c’est à toi qu’apparient le choix: de lutter, ou de succomber.
Être handicapé n’a jamais été la fin du monde. C’est plutôt un point de départ pour atteindre tes objectifs et réaliser tes rêves. Et tout simplement, battre l’impossible.
« La voix de la volonté est plus forte que n’importe quelle autre voix ». Parce que c’est la voix qu’entend toute personne sur cette planète.
Car si tu dis « je suis là », alors sois sûr que tu es, en effet, là.

Sa force de volonté: une vrai leçon de vie.

Quand on voit le parcours de  Ammar, on peut être persuadé que rien n’est impossible, qu’on est les propres créateurs de nos limites, et qu’il suffit d’y croire pour y arriver.

Mais on se demande, comme même, qu’est ce qui peut créer un telle détermination pour atteindre ses buts et réaliser ses rêves?

Il existe deux qualités fondamentales que possède Ammar qui lui permettent de toujours parvenir à ses fins et de ne jamais perdre espoir à aucun moment:

  1. La vision positive:

    Il regarde toujours le bon côté des choses et jamais le mauvais.

  2. La rapidité d’action:

    le secret de tous ceux qui réussissent. Sans perdre de temps dans le désespoir, il trace son chemin et agit rapidement.

Et vous alors, quelle est la leçon que vous en tirez de l’histoire de Ammar? Laissez vos commentaires, je serai ravie de vous lire.

Si vous avez aimé cet article, vous pourrez également apprécier ceux-là:

© copyright 2012 – All rights reserved Success Stairs


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hinds 136 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte