Magazine Côté Femmes

PFW | Serkan Cura, mon truc en plumes

Publié le 03 septembre 2012 par Christianpoulot @lemodalogue

PFW | Serkan Cura, mon truc en plumes

Après le rythme effréné du prêt-à-porter, l’ambiance feutrée des abords et des poduims de la Haute Couture est toujours surprenante.

Les défilés Couture de ces dernières saisons semblent épuiser plus d’un journaliste ou blogueur tant la fréquentation est anémique. Les grandes maisons, même sans la venue d’un talentueux styliste flamand, par habitude, attirent toute la presse internationale, ce qui est loin dêtre le cas des shows « off », des invités de la Chambre Syndicale ou des maisons plus modestes.

Cependant il se passe de très belles choses, de celles qui provoquent de réelles émotions, de la découverte et nous plongent dans un univers onirique. Le show de Serkan Cura, que j’ai découvert il y a quelques mois lors de l’ouverture de la boutique Ra fût un de ceux-là.

Plumassier maniant la plume comme la fourrure, jouant avec les textures et les volumes. Plumes de poule, de paon ou d’autruche sont brulées (pour obtenir d’autres coloris), teintes, retaillées et assemblées sur des corsets en cuir ou crocodile, base du travail de cet ex-étudiant de l’Académie Royale d’Anvers. Tantôt court, tantôt long le corset se décline en robe courte ou longue, voire en manteau.

Serkan Cura prône un savoir faire et l’emploi de techniques anciennes qu’il tient à remettre au goût du jour. La Couture comme on l’aime, jeune, dynamique et expérimentale.

serkan-cura-4

serkan-cura-5

serkan-cura-6

serkan-cura-15

PFW | Serkan Cura, mon truc en plumes

serkan-cura-18

serkan-cura-19

Les filles sont frêles comme des oiseaux tombés du nid, cheveux mouillés et corps légèrement huilés elles exhalent une sensualité exacerbée. A la fois animale et sophistiquée.

serkan-cura-20

serkan-cura-11

serkan-cura-12


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christianpoulot 2733 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte