Magazine Informatique

Nouveau projet Oracle

Publié le 03 septembre 2012 par Lolokai @lolokai

Apres quelques mois d’absence sur le blog, Saïd ASSOUMANI est de retour (pour vous jouer un mauvais tour :p : ). Plus sérieusement :

J’ai décidé avec l’accord du propriétaire du blog (Loïc Fontaine) de créer des articles sur Oracle en guise de fiches pour différentes certifications. Attention je ne dis pas que lire ces articles vous permettra de reussir les certifications, mais c’est un bon début. Je vais commencer par la partie SQL pendant quelques semaines, puis passer à la partie PL/SQL et ensuite à la partie Administration & Architecture. Vous l’aurez sans doute remarqué ce nouveau projet va s’étaler sur plusieurs mois.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je vais faire dans cet article une présentation assez succincte d’ORACLE et d’une base de données relationnelle.

Introduction à ORACLE et présentation du langage SQL

Lorsque j’ai commencé à m’intéresser à ORACLE, j’ai lu dans un livre une citation qui m’a marqué : « Oracle est aujourd’hui aux entreprises ce que l’électricité est à l’ampoule ».

Oracle Corporation est une multinational américaine crée en 1977 par Larry Ellison (Bob Miner & Ed Oates). Depuis plus de trente ans cette multinational jouit d’un énorme succès, notamment grâce à son produit phare « ORACLE DATABASE ».

Pour faire simple, une base de données est un système de stockage de données organisé. Elle va nous servir à stocker différentes informations. La base de données Oracle est un puissant système de gestion de données relationnelles.

Elle propose un moteur de la base, de nombreux outils à l’utilisateur, au développeur et à l’administrateur.

Le modèle de données relationnel comme son nom l’indique est basé sur la notion de « relation », on aura ainsi grâce à nos contraintes (notion étudiée dans un prochain article) des relations entre les différents objets (tables) de notre base de données.

Grace à des opération d’algèbres relationnelle telles que l’intersection, le produit cartésien, jointure, il y aura moins de données dupliquées dans notre base, a mon sens, c’est le point crucial d’une base de données relationnelle.

Maintenant que nous avons notre base de données, comment allons nous stocker ou interroger nos données ?

Pour cela nous allons utiliser le langage SQL. SQL est un langage de requête, standard pour toutes les bases de données qui suivent le modèle relationnel. Il va nous permettre de faire plusieurs opérations sur nos données.

Avec Oracle, on peut associer au langage SQL , un langage procédural : PL/SQL qui ajoute ainsi de nombreuses possibilités ( Je ne m’étale pas plus sur le sujet , vous aurez l’occasion d’étudier ou du moins de lire des articles plus tard)

Conclusion

Apres une présentation d’un de nos nouveaux projet pour le blog et une introduction assez rapide du sujet que l’on va développer dans les prochains articles à savoir le langage SQL , j’ose espérer que cela va plaire à bon nombre de lecteur du blog .

Si vous avez des idées sur le sujet , je reste à votre disposition.Said ASSOUMANI


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lolokai 189 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog