Magazine Ebusiness

Quel avenir pour le referencement?

Publié le 03 septembre 2012 par Cyril Bladier
SEO-SMO
Il y a quelques jours j'ai déclenché bien involontairement une polémique au sein de la communauté SEO. J'ai publié un article sur Locita qui posait la question de l'avenir du référencement technique (SEO) par rapport à la personnalisation croissante des résultats proposés par les moteurs de recherche et par leur prise en compte des éléments issus des réseaux sociaux. L'objet de cette question n'est absolument pas de remettre en cause le SEO mais bien de s'interroger sur l'avenir de ces techniques aujourd'hui indispensables quand les réseaux sociaux prennent une importance croissante. Ma réponse est proposée à la fin de première partie de mon article: "pour être visible, une marque doit avoir une présence forte, y compris en dehors de son site. Les réseaux sociaux sont de plus en plus pris en compte par les moteurs. Il est donc nécessaire d’entrer dans une démarche de conversation pour créer voire améliorer sa e-réputation". Ce que je veux dire dans cette phrase c'est qu'aujourd'hui une marque ne peut plus se limiter à son site et à son référencement technique, qui sont bien évidemment essentiels, mais qu'il faut avoir une vision plus globale pour être réellement visible.  Le référencement technique à lui seul ne suffit plus pour une marque. Certes la structure des pages, les Title, ALT, H1, les mots-clés sont essentiels et de bons pros du SEO sont là pour cela et aident leurs clients à se positionner en première page. Ils sont aujourd'hui indispensables et on ne saurait essayer de rendre son site visible sans leur concours. Mais je pense qu’aujourd’hui cela ne suffit plus et qu’il est nécessaire d’avoir une approche globale avec 3 composantes essentielles : SEO + prise en compte de l’internaute + réseaux sociaux et qu’une démarche qui ne prend en compte que l’une de ces composantes n’aura probablement pas les meilleurs effets. Le SEO est la base de la visibilité d’un site, mais ce n’est plus le seul élément.  

Si Guy Kawasaki que j'ai cité n’est probablement pas l’expert de référence en SEO, on peut prendre d’autres sources qui accréditent cette nécessaire complémentarité.

Techcrunch, a publié en Juin 2012 l'article suivant: "Search and Social: How the two will soon become one". C'est une interview, c'est de la prospective, mais il est écrit: "Bing and Google each recently unveiled its own new search interface, designed to better intuit your intent and help you get to the one best answer more efficiently.  And they’ve meet it ever more clear that search is heading straight for a merger with social."

En mars dernier, ce sont Mashable et BusinessWeek qui annonçaient des avancées de Facebook dans la recherche "About two dozen Facebook engineers, led by a former Google engineer named Lars Rasmussen, are working on an improved search engine". Facebook va-t’il lancer son propre moteur de recherche pour concurrencer Google ? Facebook va-t’il se limiter à améliorer son moteur de recherche interne ? On ne le saura que le jour où leurs travaux auront abouti.

Google de son côté a investi 350 millions de dollars entre juin et août 2012 pour racheter des pros du Social Media. D’une part 100 millions en juin pour Meebo, un spécialiste de la curation sociale. D’autre part, 250 millions en août pour Wildfire. Wildfire est un spécialiste de "gestion unifiée et centralisée de campagnes marketing sur les principaux médias sociaux du marché comme Facebook, Twitter, YouTube, Pinterest et LinkedIn". 350 millions de dollars c’est peut être un signe que la prise en compte des médias sociaux dans les résultats de Google pourrait prendre davantage d’importance. Officiellement, ces rachats sont pour aider Awords et Google+, mais une fois la techno acquise et maitrisée par les équipes de Google…

De son côté, Bing (qui reste certes très loin de Google que ce soit en France ou aux USA) vient d’annoncer: "avoir créé une interface permettant à ses utilisateurs de faire des recherches dans les photos de leurs contacts Facebook". Certes il ne s’agit, pour le moment, que des photos, mais on sait comment ça commence et ensuite…

Retour en France, j’ai cherché quel était l’avis d’experts reconnus du SEO, des professionnels qui communiquent, publient et interviennent à des conférences. Et j’ai lu l’article du très bon David Degrelle de 1ere position: "De mon côté, j’animais une conférence sur les enjeux et stratégies de référencement multicanal en 2012. L’objectif étant de sensibiliser les participants au fait que le référencement naturel n’est plus seulement qu’une optimisation technique des critères aujourd’hui bien connus : TITLE, H1, ALT."

En complément dans sa présentation (disponible sur slideshare), il indique qu’il faut (aussi "socialiser ses contenus pour s’engager dans des conversations".

Quel sera l’avenir ? Difficile à dire aujourd’hui. Il n’en demeure pas moins, que je reste persuadé qu’une approche globale est nécessaire, que le seul SEO technique ne suffit plus. Matt Cutts le disait lui-même dans un vidéo de juin 2012 : les liens sont prioritaires aujourd’hui, mais les signes sociaux sont sérieusement pris en compte par Google.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cyril Bladier 1483 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte