Magazine Cyclisme

Le rendez-vous tour 2008 du blog n°2

Publié le 26 mars 2008 par Cyclisman
AprÄ‚¨s le rendez-vous n°1 Tour 2008, voici le volet n°2 :

Après l'évinction d'Astana du Tour 2008, on sait désormais que Contador, Klöden et Leipheimer ne seront pas de la partie en Juillet prochain. Cette décision des organisateurs change complètement la donne, et la liste des favoris en est donc bouleversée ! Voici donc un rapide aperçu des principaux favoris au maillot jaune cette saison :

Qui sont les favoris ?

Deux coureurs se détachent nettement pour la victoire finale : Alejandro Valverde et Cadel Evans. Certains trouveront que l'australien, avec sa 2e place l'an passé, est plus qualifié que Valverde pour la lutte à la première place, tandis que d'autre miseront sur l'espagnol et sa solide équipe, la GCE.
Je pense personnellement que ces deux coureurs seront dur à départager, ce qui aménera une belle bagarre cet été. En attendant, je vous propose maintenant dans les "Rendez-Vous Tour 2008" de ne comparer que ces deux coureurs (sur un thème donné, comme avant ; cette fois-ci : leur équipe), pour pouvoir approfondir le sujet (et en même temps, re-découvrir les atouts et les faiblesses de Valverde).

Derrière eux, je citerais Sastre, qui se prépare discrètement mais sûrement pour le Tour, en confiant qu'il "pense être en meilleur forme que l'an passé, les sensations étant meilleures". Proche du coureur de la CSC, Denis Menchov peut lui aussi rêver du maillot jaune, même si je pense qu'il devrait réviser ses intentions à la baisse : un podium serait déjà bien pour lui !

La grande inconnu concerne Andy Schleck : que vaut-il par rapport à Evans et Valverde ? Est-il réellement le futur champion du Tour, dans un avenir plus ou moins proche, comme le prédit Cyrille Guimard, fin connaisseur du milieu pour avoir diriger de nombreux champions ? Il sera en tout cas à surveiller de très près...

A rajouter à ces cinq hommes : Cunego, qui d'après les dernières news choisirait plutôt de miser sur la Grande Boucle cette saison (ce n'est pas trop tôt !), l'énigmatique géant russe Karpets, le colombien Soler, qui personnellement ne m'est pas sympathique (on murmure qu'il aurait beaucoup progressé cet hiver en contre-la-montre...tout comme un certain Rasmussen, grimpeur en 2006 et coureur polyvalent en 2007 !), sans oublier Popovych, et Cancellara s'il l'ami Bjarne décide de doubler la dose de vitamines. A noter quand même que tous ces coureurs se battront plutôt pour un top 5; faut pas exagérer quand même !

--> L'absence des trois coureurs d'Astana, qui figuraient en tête de liste pour la gagne, rend donc ce Tour bien ouvert ; un podium de Valverde sera donc pour moi obligatoire pour (me) satisfaire : la concurrence n'est quand même pas -plus- très relevée ! Je ne me fais néanmoins aucun soucis pour le murcian, qui peut d'ailleurs légitimement viser la victoire finale.

Où en sont les favoris ?


Valverde : après sa victoire au Tour de Murcie, il préféré disputer Cholet Pays de Loire, plus tranquille que Milan/San Remo, où le risque de chuter était quand meme présent. Il s'est d'ailleurs échappé pendant la course française, montrant au passage qu'il était déjà en forme, de bon augure pour les ardennaises et bien sûr le Tour. Il a dans le même temps été reconnaitre le premier chrono du Tour, qui lui sera plutôt favorable d'après ses dires...

Evans : Il a remporté l'étape du Ventoux sur Paris/Nice, après s'être imposé en début de saison en gagnant la deuxième étape du Tour d'Andalousie ; l'australien semble donc déjà bien en forme.

Sastre : Il dispute actuellement le Tour de Castille et Leon, mais ne souhaite pas trop se montrer ; le Tour est en effet le seul objectif de sa saison.

Menchov : Tout comme Sastre, il consacre sa saison au Tour et débute très doucement sa saison : il a finit 54e du Tour de Murcie (à plus de 20 minutes de Valverde !), mais il se teste néanmoins sur les chronos qu'il dispute (8e du CLM du Tour de Murcie, 9e du prologue du Tour de Castille et Leon). Il disputera probablement le Giro, dans l'unique but de se préparer au Tour, évidemment.

A. Schleck : Il termine à la 53e place de Tirreno-Adriatico ; encore loin de son meilleur niveau donc.

Soler : il s'est guéri de sa blessure au genou en février, et s'est imposé anecdotiquement dans la Clasica de Combita. Etant donné le peu de favoris que comportera le Giro cette année, il n'est pas exclu que Soler choisisse finalement de miser sur le Giro cette année ; à voir donc...

Rogers : il peut dire adieu à un podium au Tour ; il souffre en effet d'une mononucléose, ce qui lui fera perdre 2 mois dans sa préparation. Rendez-vous en 2009 !

source : cyclismag

Les deux favoris à la loupe :

Expérience sur le Tour : Avantage Evans

Leur équipe :

Ces dernières saisons, la Lotto d'Evans s'est peu à peu transformer : elle qui était il y a quelques années dévoué à son sprinteur, Robbie McEwen, a maintenant un peu délaissé l'australien....pour un autre australien : Cadel Evans ! Ce dernier ne fait en effet que progresser sur la Grande Boucle, et la Silence-Lotto a compris que cette saison, Evans a les moyens de remporter le Tour. Yaroslav Popovych, 8e l'an passé, est donc venu compléter l'effectif à l'intersaison, (surtout) pour épauler Evans au Tour. L'ukrainien se positionne maintenant comme le principal allié d'Evans, qui manque encore pourtant de quelques équipiers capables de gérer un maillot jaune.

C'est tout le contraire de Valverde, qui lui mène un beau trio pour le Tour, avec Karpets et Peireiro. Les dirigeants de la GCE savant bien que le murcian est la carte maitresse de l'équipe sur la Grande Boucle, Alejandro bénéficie d'un statut de leader, qu'il doit simplement partager au cas où Karpets ou Peireiro brillerait sur les routes françaises. Valverde avait par exemple reçu l'aide de Peireiro l'an passé lorsqu'il était en difficulté en montagne ; Peireiro s'était donc "transformé" en équipier sans broncher - bien au contraire d'ailleurs, l'ambiance étant excelente, parait-il, dans l'équipe.
Valverde pourra également compter sur l'aide de précieux coéquipiers ; citons par exemple José Ivan Gutierrez (attention toutefois : la composition de l'équipe pour le Tour n'a pas encore été dévoilée).

--> Valverde et Evans seront sur le Tour tous les deux leaders de leur équipe respective ; il faut donc les départager en fonction de "la qualité de leurs équipiers" (excusez-moi de l'expression) ; dans ce cas, il n'y a pas photo : Valverde a l'avantage !

LE RENDEZ-VOUS TOUR 2008 DU BLOG - N°2


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cyclisman 14 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines