Magazine Humeur

Cochon d’Inde !

Publié le 03 septembre 2012 par Kamizole

Cochon d’Inde !

Franchement de quoi tomber à la r’bidaine. Qu’une telle connerie puisse de passer au pays de Gandhi (il arbore un t.shirt à son effigie !) Sur le cul, la mémé Kamizole qu’un pauvre petit connard inculte puisse ouvrir sans se poser la moindre question Une boutique de vêtement « Hitler » en Inde (Le Monde 30 août 2012) comme me l’apprend le blog Big Browser qui rarement avare de bons jeux mots titre « Coup de griffe » et précise que l’allusion au dictateur sanguinaire ne laisse aucun doute quant au choix comme en témoigne la croix gammée incrustée à la place du point sur le "i"… Rien à voir avec la svastika hindoue dont les branches étaient inversées et qui avait une signification philosophique profonde : la place de l’humanité relativement à Dieu, l’âme et l’esprit.

Le moins que l’on en puisse dire étant que l’esprit n’est pas vertu première du jeune Rajesh Shah qui a ouvert ce magasin à Ahmedabad, dans l'Etat indien du Gujarat (ouest du pays). L’explication du choix de cette enseigne prêterait à simplement se foutre de sa gueule si le choix du nom n’était aussi lourd de signification : il l’a choisi parce que ce serait le surnom du grand-père de son associé « en raison de sa nature stricte ». C’est tout ce qu’il connaît de l’histoire : « J’avais juste entendu dire qu’Hitler était un homme strict »

Simplement « strict » ? Je vous fiche mon billet que si Hitler avait infligé aux Indiens un traitement aussi « strict » qu’aux 6 millions de juifs qu’il fit périr pendant la seconde guerre mondiale il aurait une autre vision d’Hitler comme homme « strict ».

Toujours est-il que la communauté juive ayant exigé de Rajesh Shah et de son associé qu’ils changeassent le nom de son commerce - le contraire eût été surprenant - celui-ci a jusqu’à présent refusé. Non pour des motifs idéologiques qui lui passent largement au-dessus de la tête mais pour une question de gros sous : il a trop investi dans la communication autour de la marque « Hitler » et n’a plus d’argent : « 40.000 roupies (573 €) pour l’enseigne, plusieurs milliers d’autres dans les cartes de visite et autres supports ».

Il se dit toutefois « prêt à changer le nom mais seulement avec une compensation »… Et puis quoi, encore ? Un bâton de dynamite et deux bonnes baffes !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kamizole 786 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte