Magazine Santé

Les CIGARETTES ÉLECTRONIQUES entraînent une résistance immédiate des voies aériennes – European Respiratory Society

Publié le 03 septembre 2012 par Santelog @santelog

Les CIGARETTES ÉLECTRONIQUES entraînent une résistance immédiate des voies aériennes – European Respiratory SocietyLes cigarettes électroniques commercialisées comme une alternative moins nocives aux cigarettes normales sont responsables, aussi, de dommages aux poumons. Du moins de manière très nette à court terme, conclut cette petite étude de l'Université d'Athènes, présentée le 2 septembre au Congrès annuel de l'European Respiratory Society à Vienne, qui montre une augmentation immédiate de la résistance des voies aériennes après utilisation.


Promesses de la cigarette électronique, qui reproduit la forme d'une cigarette classique, contribuer à l'arrêt du tabac ou simplement remplacer les « véritables » cigarettes dans des lieux non-fumeurs. La partie "tabac" présente à son extrémité une diode simulant visuellement la combustion, et à l'autre extrémité une résistance qui plonge dans la partie "filtre". Lors de l'aspiration, la solution présente dans la cartouche s'échauffe et la vapeur produite est inhalée par l'utilisateur. Les cigarettes électroniques apportent donc la nicotine à travers une vapeur, plutôt qu'une fumée.


Des effets à court terme indiscutables : Les chercheurs ont étudié les effets à court terme de l'utilisation des e-cigarettes sur 32 personnes, dont 8 non-fumeurs en bonne santé et 24 fumeurs avec(13) et sans affections pulmonaires (11). Chaque participant a utilisé une cigarette électronique pendant 10 minutes. Les chercheurs ont ensuite mesuré la résistance des voies aériennes à l'aide d'un certain nombre de tests, y compris par spirométrie.


Les résultats montrent, sur l'ensemble des participants, fumeurs ou pas, que la e-cigarette entraine une augmentation immédiate de la résistance des voies aériennes, sur une durée de 10 minutes. Chez les sujets sains, l'augmentation atteint de 182 à 206%, et chez les fumeurs de 176% à 220%. Chez les fumeurs atteints de BPCO ou d'asthme à l'utilisation d'une e-cigarette semblait avoir aucun effet immédiat sur la résistance des voies aériennes.


Le Professeur Christina Gratziou, co-auteur de l'étude précise : « Nous ne savons pas encore si les e-cigarettes sont plus sécuritaires que les cigarettes normales, malgré les allégations de moindre nuisibilité. Mais ces résultats suggèrent que ces dispositifs pourraient être dangereux. L'augmentation immédiate de la résistance des voies aériennes suggère un préjudice immédiat après utilisation ». Reste à comprendre, avec de plus larges recherches sont nécessaires si ce préjudice a aussi des effets durables.


Source:European Lung Foundation Acute effect of e-cigarette on pulmonary function in healthy subjects and smokers (Visuel © Aleksandar Jocic - Fotolia.com)


Les CIGARETTES ÉLECTRONIQUES entraînent une résistance immédiate des voies aériennes – European Respiratory Society
Lire aussi :NICOTINE: Même dose avec les cigarettes électroniques


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine