Magazine Info Locale

Bordeaux part faire sa promo

Publié le 03 septembre 2012 par Bordeaux7

Bordeaux part faire sa promoC’est un beau coup de projecteur que vont s’offrir la ville de Bordeaux et son vignoble cette semaine de l’autre côté de l’Atlantique. La ville de Québec, dont le prolifique jumelage avec Bordeaux fête ses 50 ans cette année, accueille pour cinq jours une imposante délégation girondine qui décollera mercredi de Mérignac.

Plus d’une centaine de personnes vont faire le déplacement à l’occasion de la première fête du vin organisée par la capitale de la Belle Province du 6 au 9 septembre. Ce rendez-vous, intitulé «Bordeaux fête le vin à Québec», sera tout entier dédié aux productions du vignoble bordelais. Son organisation reprendra exactement le principe de Bordeaux fête le vin, qui avait enthousiasmé le maire de Québec, Régis Labeaume, lors de sa visite en Gironde en 2010 : les visiteurs pourront acheter des pass dégustation et les utiliser à leur guise dans les pavillons représentant la diversité des appellations du vignoble bordelais.

Une soixantaine de viticulteurs seront présents pour faire déguster eux-même les 20 000 bouteilles qui ont déjà été expédiées à Québec. Evidemment, les acteurs de la filière viti-vinicole bordelaise attendent beaucoup de ce rendez-vous festif pour développer leur présence sur le marché canadien, dont la pénétration est rendue difficile par un système de monopole d’Etat sur la vente d’alcool. Ils ne sont pas les seuls, cela dit à profiter du voyage.
Business, tourisme, culture... et justice !
D’autres acteurs de la vie économique bordelaise participeront aussi à la délégation : des entreprises ont été invitées à profiter du voyage pour rencontrer des partenaires et nouer ou développer des liens commerciaux avec le Québec (lire ci-dessous). La Ville de Bordeaux profitera de la fête pour se faire connaître en tant que destination touristique. Un grand pavillon de 400m2 sera dressé pour présenter la culture, l’art de vivre, le patrimoine architectural de Bordeaux à une «clientèle» que la destination intéresse manifestement : près de 15% des inscrits aux excursions dans le vignoble organisées par l’office du tourisme de Bordeaux cet été étaient des Canadiens. L’ouverture récente d’une liaison aérienne directe entre Québec et Bordeaux a sans doute contribué à ce chiffre surprenant.

La délégation bordelaise fait aussi la part belle à la vie culturelle et artistique. Dans ce domaine aussi, des liens ont déjà été tissés entre les deux villes dans le cadre du jumelage. Il y a deux ans, une «rock school» baptisée l’Ampli a ouvert ses portes à Québec sur le modèle de Barbey. Les deux structures entretiennent des relations régulières et quatre groupes bordelais soutenus par la Rock School se produiront à la Fête du vin québécoise (Pendentif, April Shower, Beasty et Petit Fantôme). Dans un autre registre, le violoniste super soliste de l’ONBA Matthieu Arama donnera un récital sur le Stradivarius que lui a confié la Fondation Bernard Magrez (qui participe aussi à la délégation) et un chef bordelais ( François Adamski, du restaurant le Gabriel) représentera la gastronomie française. Ce voyage sera également marqué par la signature d’un accord de coopération entre les avocats des Barreaux des deux villes, ajoutant la justice à la longue liste des secteurs impliqués dans cette coopération transatlantique.
Une «place de Bordeaux»
Enfin, plus anecdotique mais tout de même important sur le plan symbolique, une «Place de Bordeaux» sera inaugurée jeudi par les deux maires. «Elle est très bien située, en plein coeur de ville, et fera écho au cours de Québec que nous allons baptiser dans le futur quartier Ginko», s’est réjoui Alain Juppé, visiblement ravi d’inscrire un chapitre de plus dans la longue histoire des relations québéco-bordelaises.•
Sophie Lemaire


Histoire d’amitié ... et voyage d’affaires

La Mairie de Bordeaux et la CCI ont chacune invité plusieurs entreprises à participer à leur expédition dans la ville jumelle.  La Chambre de commerce et d’industrie amènera dans ses bagages quatre entreprises spécialisées dans les applications web et mobile : Snapp (créatrice de FidMe, une solution qui rassemble sur le téléphone mobile toutes les cartes de fidélité), Vinoreco (qui a donné naissance à Max, un sommelier virtuel sur borne interactive), Wopata (plateforme web Buzzmymusic) et Kasual Business (application de reconnaissance d’étiquettes de vin). Elle a aussi invité les représentants de l’école de sommellerie WorldSom.
De son côté, la Ville de Bordeaux a sélectionné neuf entreprises innovantes qui pourront, dans le cadre de cette invitation au voyage, en profiter pour rencontrer et démarcher des partenaires ou clients potentiels. C’est ce que fera, par exemple, Marc Lafosse, dont la société de génie océanique (hydroliennes) Energie de la Lune a déjà repéré des opportunités d’affaires intéressantes sur le territoire québécois.
Enfin, BGI (Bordeaux Gironde Investissement), agence chargée d’attirer des entreprises et investisseurs dans la région bordelaise, organisera à Montréal et à Québec des rencontres avec des chefs d’entreprise québécois baptisées «osez Bordeaux». Alain Juppé y prendra la parole pour «vendre» la terre bordelaise aux cousins de la Belle Province.•


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine