Magazine Bons plans

Boire une bière et planter un arbre

Publié le 04 septembre 2012 par Fabrice Rault @fabrice_rault

Nos colonnes ont déjà démontré, à plusieurs reprises, tout l’intérêt qu’une entreprise pouvait trouver à encourager la protection de l’environnement. Plusieurs sociétés dans des secteurs d’activités très différents ont déjà amélioré leur image en prenant fait et cause pour la reforestation de notre planète, avec des initiatives du type « Un produit acheté, un arbre planté ». La marque de bière Molson Canadian, très bien implantée au Canada, a choisi de pousser le concept encore plus loin avec un nouveau projet baptisé « Red Leaf », qui permet à chaque client de planter lui-même un arbre, d’une manière particulièrement originale et inattendue.

Pendant toute la durée de l’opération promotionnelle, chaque bière vendue dans un bar ou dans un supermarché sera vendue ou servie avec un dessous de verre spécialement confectionné pour l’occasion. Ce dessous de verre, d’apparence classique, est en réalité fabriqué à base de graines végétales : cela signifie qu’il pourra être ensuite enterré et arrosé pour donner naissance à une nouvelle pousse, puis à un bel arbre. Molson Canadian a affiché l’ambition de diffuser un million de ces dessous de verre écologiques.

Par ailleurs, et pour encourager les clients à conserver le précieux germe une fois la boisson consommée, les dessous de verre ont également été dotés d’un code pin individuel qui, une fois renseigné sur le site Internet de la marque, pourra faire gagner deux entrées gratuites à un concert en plein air dans l’une des différentes régions du Canada. Molson Canadian, enfin, s’est engagé à utiliser une partie du bénéfice de l’opération pour créer ou embellir des parcs naturels partout dans le pays. Tous les bénévoles qui souhaiteraient donner un peu de leur temps pour l’entretien de ces futurs parcs du Red Leaf Project n’ont qu’à s’inscrire sur Internet : ils pourront empocher gratuitement un ticket pour assister au futur show spécial du Molson Canadian Red Leaf Project, qui aura lieu prochainement à Toronto.

Le papier en graines végétales utilisé par la marque a l’avantage d’être modulable à l’infini et peut servir à confectionner de petits objets de toutes sortes. Il est donc facile d’imaginer le potentiel de cette substance pour toutes les entreprises souhaitant associer leur nom à une démarche positive de lutte pour l’environnement et la reforestation de notre planète. On peut ainsi envisager à l’avenir des prospectus ou d’autres supports en papier qui seront non seulement bio-dégradables, mais pourront même être recyclés pour faire pousser des arbres et d’autres espèces végétales.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fabrice Rault 2492 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines