Magazine Caricatures

Chronique de la semaine !

Publié le 04 septembre 2012 par Douillon @DOUILLON

Balladin 2012 15

A quoi servent les vacances ?

A se reposer ? Surement pas, vu le nombre de cyclistes, joggeurs, ou randonneurs boulimiques qui profitent de l’été pour se refaire un capital santé, on se demande presque si Nicolas Sarkozy n’est pas déjà en train de leurs manquer... Lui, cet été, c’était : Levé 6h00, 4h00 de vélo, 2h00 de footing et une intervention à la hussarde pour protéger le peuple Syrien ! L’autre, François Hollande, qui a passé un été studieux à nous montrer qu’en vacances un Président Normal ça prend des vacances, c’était : Levé 11h00, 4 biscottes, 2 croissants et une intervention à la crème solaire pour se protéger des coups de soleil ! Hélas, dans le parti pris de la normalité il a été battu par Ségolène Royal qui a passé des vacances on ne peut plus normal, pour elle : Elle a perdu à la belote, elle a perdu au rami, elle a perdu à la pétanque, elle a perdu au ballon prisonnier, elle a perdu, perdu, perdu...

Alors si les vacances ne servent pas à se reposer, elles servent peut être à se cultiver ? Surement pas, vu le nombre d’apéro pastis, bières, blancs secs consommés lors des parties de pétanques, on se demande si à force de partir à la recherche du temps perdu on ne finit pas par arriver à se retrouver avec une cirrhose !

Alors les vacances, ca sert à éliminer quelques vieux pendant les phases de canicules ? Même plus ! Cette année, ça a été plutôt bien géré. Même si le plus dur reste à faire : Dans certaine maison de retraite, ils ont tellement fait boire les vieux, qu’à l’heure qu’il est, ils n’ont toujours pas finit de les faire pisser !

Alors à retrouver ses amis ? Oui, peut être, François Bayrou c’est vrai a retrouvé tous ses amis : Une tortue, deux canaries et une chatte !

Alors à rien... La preuve c’est que notre ministre de la Justice, Madame Taubira vient de faire un malaise du au surmenage alors qu’elle vient à peine de rentrer de vacances... Et bien non, cette année au moins, en tout cas, les vacances ont servi à une chose : A Emanuel Vals de prendre des couleurs. Des couleurs médiatiques en gérant le dossier des Roms. Alors que franchement, c’est tellement simple de régler le problème : Dans un camp de Roms, au lieu de mettre les caravanes les unes à côté des autres, il suffit de les mettre les unes sur les autres et d’appeler ça : Un HLM !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Douillon 5157 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte