Magazine Journal intime

Pizza, Beatles et Tortues ninja

Par Barthelemy85 @Barth_et_lemy

Pizza, Beatles et Tortues ninjaLors de mon escapade à Shimoda (voir post précédent), après avoir profité de l’océan et des premiers rayons de soleil il est temps de repartir à l’aventure… En l’espace de 4h, j’ai appris une chose sur le Japon, le temps change vite, très vite ! Voyant mes chances de visiter le coin se réduire je décide de faire une halte dans une pizzéria pour laisser passer la tempête. Quand je dis pizzéria c’est un bien grand mot. Pourtant il est vrai qu’à première vue on s’y croirait. Drapeau italien, des photos de Rome (la ville) sur les murs, bouteilles d’huile d’olive Etcetera. La dolce vita comparée à ce qui se passe dehors.

Pizza, Beatles et Tortues ninja
Une fois installé, el pizzaïolo giapponese prend l’initiative d’allumer la télévision, je ne sais pas si je dois le remercier, il aurait mieux fait de dire bonjour. Je peux tout de même le gratifier de son geste qui m’a permis de découvrir une chose, un “hommage” à la dernière apparition publique d’un des plus célèbres groupe au monde , je vous laisse admirer:

Pizza, Beatles et Tortues ninja

Maintenant la vraie version, perso je préfère :

Pizza, Beatles et Tortues ninja

Si la petite histoire du film Let it be vous intéresse, c’est ici !

Pizza, Beatles et Tortues ninja
Une fois ce petit interlude musical terminé, l’heure est à la dégustation de la quattro fromaggi. Je ne vous cacherai pas ma déception quand avec un visage dénué d’expression el maestro posa sa création sur la table. Un dosage gastronomique ou devrais-je dire un toast ! Je comprends pourquoi les Tortues Ninja se sont barrés au pays de l’oncle Sam.

Obélix aurait certainement conclu par ” ils sont fous ces japonais!”

Pizza, Beatles et Tortues ninja


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Barthelemy85 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog