Magazine Santé

Le FROID toujours plus meurtrier pour les personnes âgées – InVS – BEH

Publié le 04 septembre 2012 par Santelog @santelog

Le FROID toujours plus meurtrier pour les personnes âgées  – InVS – BEH6.000 décès en excès, l'hiver dernier, dont près de 4.000 chez des personnes âgées de 85 ans et plus, c'est le bilan de l'Institut de veille sanitaire (InVS), dans son dernier bulletin hebdo du 4 septembre, de la mortalité de l'hiver 2011-2012. Une nouvelle hausse de la mortalité comparable à celle observée au cours de l'hiver 2008/2009et cet hiver, à celle d'autres pays européens, qui alerte, avant ce prochain hiver, sur la plus grande vulnérabilité, face au froid et aux épidémies saisonnières, des personnes âgées de 85 ans et plus.


Au cours de la période hivernale 2011/12, une hausse de la mortalité a été observée sur une période de 6 semaines entre le 6 février et le 18 mars 2012 par le système de surveillance des urgences et des décès SurSaUD®, qui couvre 70% de la mortalité nationale. Cela correspond à un excès de près de 6.000 décès (13%) concernant plus particulièrement les personnes âgées de 85 à 94 ans (2.900 décès en excès soit 18 %) et les plus de 95 ans (1.000 décès supplémentaires soit 31 %). Les régions du sud de la France ont été les plus touchées.


Le FROID toujours plus meurtrier pour les personnes âgées  – InVS – BEH
Différents facteurs explicatifs : Le froid intense qui a touché le pays pendant 13 jours en février 2012, et l'épidémie saisonnière de grippe, qui a connu un pic à la même période et touché particulièrement les personnes âgées et les autres épidémies de maladies respiratoires et de gastro-entérite. En chiffre absolu, en effet, le froid est plus meurtrier que la chaleur. La mortalité associée au froid est observée également dans plusieurs pathologies hors épidémies saisonnières, entre autres les maladies coronariennes, les accidents vasculaires cérébraux et les maladies respiratoires : la mortalité augmente de façon quasi linéaire à mesure que la température diminue.


Cette hausse des décès a également été constatée en Europe et en France, précédemment au cours de l'hiver 2008/2009. Si le cycle annuel de la mortalité montre une élévation habituelle au cours de l'hiver, la saison 2011/12 marque un nombre de décès supérieur au nombre attendu pour la saison. Des études approfondies visant à évaluer le rôle des différents facteurs impliqués dans ces situations sont en cours, afin de produire des recommandations sur les mesures de prévention qui permettront d'en limiter l'impact sanitaire.


Source : InVS BEH n° 33 du 4 septembre 2012


Le FROID toujours plus meurtrier pour les personnes âgées  – InVS – BEH
Lire aussi : Santé CARDIAQUE : Le froid, facteur d'aggravation du risque cardiovasculaire


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 70292 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine