Magazine Santé

MÉNOPAUSE: La perte de poids est-elle possible à long terme? – Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics

Publié le 04 septembre 2012 par Santelog @santelog

MÉNOPAUSE: La perte de poids est-elle possible à long terme? – Journal of the Academy of Nutrition and DieteticsExiste-t-il des stratégies réussies de perte de poids, après la ménopause? Ces chercheurs de l'Université de Pittsburgh ont évalué, dans le Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics, les différentes stratégies possibles, en particulier en sélectionnant mieux ses aliments. Ils conviennent qu'il est difficile de maintenir, après la ménopause, une perte de poids sur le long terme. En cause, pour les femmes ménopausées, l'épuisement naturel de la dépense énergétique qui rend la perte de poids à long terme plus difficile.


L'auteur principal, le Pr Bethany Barone Gibbs, de l'Université de Pittsburgh explique qu'un certain nombre de facteurs vont à l'encontre de la perte de poids à long terme à la ménopause, comme la baisse de motivation dès le début de la perte de poids, certains changements physiologiques, dont la diminution du métabolisme au repos ou une augmentation de l'appétit liée aux hormones. Des facteurs qui, combinés à la baisse naturelle des dépenses d'énergie chez les femmes après la ménopause, rendent « extrêmement difficile » la perte et le maintien du poids pour les femmes plus âgées.


Quels aliments à préférer ? Les régimes qualifiés de traditionnels par les auteurs, avec réduction de l'apport calorique, montrent de mauvais résultats à long terme. Les enquêteurs ont donc cherché à déterminer si des changements dans les comportements alimentaires et dans les aliments sélectionnés peuvent être associés à la perte de poids, à 6 mois puis 4 ans, chez un groupe de 508 femmes ménopausées en surpoids.


Les auteurs constatent,


·   qu'à 6 mois, les comportements alimentaires associés à la perte de poids consistent, à consommer moins de desserts sucrés et d'aliments frits, à boire moins de boissons sucrées, à manger plus de poisson et à réduire le nombre de repas pris au restaurant.


·   A 4 ans, les comportements alimentaires associés à la perte de poids consistent toujours à consommer moins de desserts et à boire moins de boissons sucrées. Mais d'autres résolutions ont été abandonnées comme la consommation réduite d'aliments frits qui s'avère peu tenable à long terme. Pourtant, précisent les auteurs, la consommation de fruits et de légumes -majoritairement abandonnée à long terme- tout comme la diminution de la consommation de viande et de fromages, sont d'autres facteurs qui pourraient améliorer la perte ou le contrôle du poids à long terme.


Source: Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics September issue  Short- and long-term eating habit modification predict weight change in overweight, post-menopausal women: results from the WOMAN Study


MÉNOPAUSE: La perte de poids est-elle possible à long terme? – Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics
Accéder aux dernières actualités sur la Ménopause


Lire aussi :MÉNOPAUSE et CHOLESTÉROL: Et si vous croquiez 2 pommes par jour?



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine